DANS LE NOIR - 75004

On aime : pas du tout...
Ca c'est concept ! Plus concept, y'a pas : Manger comme un aveugle. Je vous préviens tout de suite que je suis de parti pris, pas du tout objectif puisque je ne suis pas allé dans cet endroit et que je refuse d'y aller. Car Dans le Noir n'est pas un restaurant et ça ne peux pas en être un ... Lorsque les "bonnes idées marketing" remplacent les valeurs, il faut commencer à résister ...
Par Alain Fusion

Ca c'est concept ! Plus concept, y'a pas : Manger comme un aveugle.
Je vous préviens tout de suite que je suis de parti pris, pas du tout objectif puisque je ne suis pas allé dans cet endroit et que je refuse d'y aller.

Car Dans le Noir n'est pas un restaurant et ça ne peux pas en être un ; dans un restaurant on regarde la salle, le personnel, les clients, la carte, son assiette ... sauf pour les non-voyants ( autrefois on disait aveugles ) bien entendu.

Et c'est là que se trouve le malaise ; les plaisirs de la table s'accompagnent de la vue et eux, ils sont définitivement privés de voir. S'ils pouvaient "jouer" à voir pour de vrai dans un restaurant ce serait plutôt pas mal, mais pour ce miracle-là ... ce n'est pas ici !

Alors, voilà pourquoi je trouve inadapté, odieux et indécent de prendre ce handicap le temps d'un repas. Comme une distraction durant la visite. Juste pour ressentir. Une "expérience avec du sens" me dit-on ; celle ci est absurde, vulgaire, insupportable.
Singer un handicap, ce n'est pas le partager ni le comprendre.

Lorsque les "bonnes idées marketing" remplacent les valeurs, il faut commencer à résister pour ne pas être pulvérisé ; tout n'est pas à vendre, à commencer par la conscience individuelle et le malheur des gens.

On ne doit pas jouer avec cela au risque de manipuler les esprits, déplacer les repères, banaliser, supporter, accepter la souffrance d'autrui.

Ce n'est déjà plus "Dans le Noir", on s'approche de ... la nuit et... du brouillard.

Cela serait de nouveau invivable, alors, s'il vous plait, allumez la lumière, ouvrez les rideaux, donnez à voir à ceux qui le peuvent !!!

Ne comptez pas sur moi pour vous donner l'adresse.

*************************************************

Nous publions ci-dessous un courrier que nous a fait parvenir le 20 juin 2012 le service de Presse du restaurant "Dans le Noir " :
Notre entreprise est celle qui gère les restaurants " Dans le Noir?".

Nous avons cru voir au sein de votre site web des commentaire extrêmement négatifs sur le concept de notre restaurant. Nous sommes désolés de constater que les personnes ne s'y plaisent pas , et nous sommes tout à fait ouverts aux critiques, car c'est grâce à elles que nous progressons au quotidien.

Néanmoins, nous n'avons jamais considéré notre activité comme étant une "singerie" du handicap, bien au contraire.

Un de nos directeur est mal voyant et nous employons prés de 50% de personnel handicap, sans appartenir au milieu protégé.

L'employabilité de personnel handicapé quel qu'il soit ( car à travers nos actions événementielles nous travaillons également avec des sourds ) est une priorité pour nous et nous menons des projets dans ce sens là ( création du premier Master 1 en management adapté aux non-voyants et d'un BTS en assurances accessible à tous les types de handicap).

Notre démarche est également de nous faire référencer auprès de votre site web, car nous souhaitons pouvoir répondre et discuter avec les internautes qui ne sont pas satisfaits de notre prestations.

Bien cordialement

Sarah Hafiz

2012/06/20

 

D'autres articles de restaurants

Le Saint James - 75016
Déjeuner chez Bellini - 75016
Brasserie Bocuse dans l'Hôtel du Louvre
Atelier Rodier - 75009
Portraits de chef

Fougerollais semi-marathonien face à la douceur de l’Océan, Christophe GROSJEAN, cycliste saisi par les paysages naturels basques, au Grand Hôtel Thalasso & Spa*****...

En savoir plus
Découvertes

Il y a des rencontres quasi mythiques qu'il ne faut pas louper. Celle du jeune chef Alexandre COUILLON et du whisky Aberlour fait partie de celles-là !

En savoir plus