LE PRIX AMUNATEGUI-CURNONSKI 2012

On aime : beaucoup...
Par Margaret Kemp Jean-Claude Mariani, President de l'Association Professionnelle des Chroniqueurs et Informateurs de la Gastronomie et du Vin, et le jury du Prix Amunategui-Curnonsky étaient en plein forme a l'Hôtel Lutetia Rive-Gauche une belle soirée cette semaine. L'occasion était la remise du Prix Amanategui-Curnonsky 2012 à Vincent Ferniot pour la catégorie gastronomie et à Denis Saverot pour la catégorie vin. "Les chroniqueurs, auteurs et critiques gastronomiques sont souvent invités à siéger au sein de jurys qui décernent palmes et prix aux cuisiniers méritants mais, personne n'avait jamais songé à reconnaître d'une faҫon plus ou moins officielle la valeur de ces journalistes et autres informateurs", explique Jean-Claude Mariani.
Par Margaret Kemp

Jean-Claude Mariani, President de l'Association Professionnelle des Chroniqueurs et Informateurs de la Gastronomie et du Vin, et le jury du Prix Amunategui-Curnonsky étaient en plein forme a l'Hôtel Lutetia Rive-Gauche une belle soirée cette semaine.

L'occasion était la remise du Prix Amanategui-Curnonsky 2012 à Vincent Ferniot pour la catégorie gastronomie et à Denis Saverot pour la catégorie vin.

"Les chroniqueurs, auteurs et critiques gastronomiques sont souvent invités à siéger au sein de jurys qui décernent palmes et prix aux cuisiniers méritants mais, personne n'avait jamais songé à reconnaître d'une faҫon plus ou moins officielle la valeur de ces journalistes et autres informateurs", explique Jean-Claude Mariani.

Mais, pourquoi ce prix est créé et qui sont Amunategui-Curnonsky ?
Alors, au milieu des années 70, l'APCIG ayant eu la tristesse de perdre un des ses plus valeureux fondateurs, Francis Amunategui, dont le style et la pensée n'avaient d'égaux que l'appétit et une connaissance merveilleuse des choses de la table, elle songea à donner son nom à un prix qui récompenserait un chroniquer ou un informateur de la gastronomie et du vin.

Ainsi, depuis 1978, ce prix honore tantôt un nouveau venu au talent prometteur, tantôt il honore un lauréat pour l'ensemble de son oeuvre ou pour ce qui'il a apporté à un si beau métier. Il peut également récompenser l'auteur d'un ouvrage ou d'un guide, particulièrement remarquable, consacré à la gastronomie ou au vin.

En 1999, l'APCIG a songé qu'il etait pas trop tard pour associer à son prix le nom de Maurice Edmond Sailland dit Curnonsky, gastronome, humoriste et critique culinaire français (1872-1956) figure emblématique de l'association et celui d'entre nous qui aura le plus marqué le 20th siècle.

Pour célébrer un cocktail dinatoire somptueux a été préparé par Philippe Renard chef des cuisines (1-étoile Michelin) de l'Hôtel Lutetia dont Monsieur Jean-Luc Cousty est le Directeur Général. Aussi associé "Les Champagnes de Vignerons".

Lutetia, construit in 1910, est un témoin de l'histoire et des arts et qui conjugue style Art Déco partout. Il y a un restaurant gastronomique, une belle Brasserie et dans le bar le monde littéraire, politique et des artistes se donne rdv.
See you there !

Hôtel Lutetia,
45 Boulevard Raspail, 6 - T: 01 49 54 46 90
www.lutetia-paris.com

Association Professionnelle des Chroniqueurs,
31 rue d'Hautpoul, 19 - T: 01 42 38 20 20
Voir le site de l'APCIG.

D'autres articles de restaurants

L'Avenue - 44500 La Baule
Auberge Nicolas Flamel - 75003
Ledoyen avec Yannick Alleno - 75008
Les bûches de Noël 2014 - 2
Portraits de chef

Satignote aligné, vif entrepreneur, virtuose des pièces entières, inouï du gibier, Philippe CHEVRIER cultive un art de vivre, entre tradition réenchantée...

En savoir plus
Découvertes

Ce beau restaurant KEI ouvert depuis le 17 février 2011, en lieu et place de la maison du grand chef Gérard Besson, propose une gastronomie raffinée de haut niveau. Le jeune chef talentueux...

En savoir plus