LA GRENOUILLERE - 62170 - SUITE

On aime : beaucoup...
L’histoire, de cette ferme avec sa petite cour d’entrée, son ancien logis calé entre deux longères, les salles historiques avec leurs cheminées et l’ancienne salle à manger aux murs couverts de peintures anciennes, s’harmonisent joliment aux nouveaux volumes et matériaux bruts sur un même plan, coiffés d’une même charpente, posés de plain pied avec le jardin.
Par Véronique André

L’histoire, de cette ferme avec sa petite cour d’entrée, son ancien logis calé entre deux longères, les salles historiques avec leurs cheminées et l’ancienne salle à manger aux murs couverts de peintures anciennes, s’harmonisent joliment aux nouveaux volumes et matériaux bruts sur un même plan, coiffés d’une même charpente, posés de plain pied avec le jardin.
La cheminée du premier est la hotte du piano tandis que l’autre est l’âtre d’une table à feu avec sa flamme et son tournebroche.

Quatre chambres au sein des anciens bâtiments mais rénovées et huit huttes dans le jardin confèrent à cette goûteuse adresse une excuse pour rester plusieurs jours. C’est dans une serre que le petit déjeuner est servi avec vue sur le boccage.

Dans le jardin, cloisonné se trouvent posées là 8 petites huttes sur le chemin du Marais. Parsemé d’un jardin d’herbes grasses, de pommiers, d’alignement de Troène et d’hortensias. Elles s’inspirent de huttes de chasseurs de gibier d’eau, muées en nichoirs pour amoureux ou plutôt en terriers, qui s’enfoncent dans la chaleur d’un cocon doux comme une étreinte. Enfouies dans le paysage sur lequel elles s’endorment, elles ne sont ouvertes que d’une unique baie tournée vers la vue des remparts au loin.

On y accède par des chemins de paille qui serpentent entre les blés et les herbes hautes, les fagots de bois disposés un peu partout sont censés refleurir et agrémenter ainsi un jardin auto

Construites en béton pour leur partie enterrée, elles sont réalisées en charpente et bardage bois pour leur superstructure. Des fagots d’osier et de saule en provenance du parc naturel de Marcanterre viennent les coiffer et les camoufler. Ils forment un abri naturel apprécié des oiseaux.

Chaque hutte comporte trois faces aveugles et une façade totalement vitrée, comme une lunette, un observatoire ou un affut sur le paysage.
L’ensemble a une surface d’environ 30 m2. Des petits cocons bourrés de charme à aller essayer le plus vite possible absolument.

LA GRENOUILLÈRE Alexandre Gauthier
BP 2 - 62170 La Madelaine sous Montreuil
Tél: 03 21 06 07 22
contact@lagrenouillere.fr

Lire le début de l'article de Véronique André et voir les photos.

D'autres articles de restaurants

Capsules de café compatibles
La crêperie O11ze
Bistrot Benoit au musée du Louvre - 75001
Le hot dog français du Café Jules
Portraits de chef

Véloce gaulois parisien du 10ème, motard de compétition entêté par son rêve de différence, rompu à la mixtion de la saveur des mondes sur...

En savoir plus
Découvertes

Un restaurant fleuron de Saint-Germain-en-Laye, le PAVILLON HENRI IV, inventeur des pommes soufflées et de la sauce Béarnaise domine la Capitale.

En savoir plus