LE CINQ FOUR SEASONS EN 2012 - 75008

On aime : À la folie...
Palace parmi les Palaces le George V Four Seasons est le symbole de l'élégance et du luxe de Paris. Un déjeuner en décembre 2008 avait permis d'apprécier l'excellence de la table du restaurant LE CINQ et de la grande maîtrise de la haute gastronomie entre les mains du chef Eric Briffard arrivé en juin 2008. Retour sur place à la mi-février 2012 pour renouer avec la majesté du lieu et se faire éblouir par un cuisinier au sommet de son art.  
Par Alain Fusion

Palace parmi les Palaces le George V Four Seasons est le symbole de l'élégance et du luxe de Paris.

Un déjeuner en décembre 2008 avait permis d'apprécier l'excellence de la table du restaurant LE CINQ et de la grande maîtrise de la haute gastronomie entre les mains du chef Eric Briffard arrivé en juin 2008.

Retour sur place à la mi-février 2012 pour renouer avec la majesté du lieu et se faire éblouir par un cuisinier au sommet de son art.

Selon la saison la carte du restaurant Le Cinq annonce le minestrone de gambas "obsiblue" avec ravioles de basilic et têtes croustillantes à la fleur de sel, le foie gras de canard des Landes en pot au feu de légumes à la truffe noire et tofu de raifort, la tourte aux truffes noires de Richerenches et sauce Périgueux au vieux Madére, les pâtes fraîches pétries à la semoule de blé dur à la truffe noire.
Pour les plats les noix de Saint-Jacques de Normandie dorées au Colombo avec taboulé de raisins acidulés, la sole de petit bateau avec sablé au beurre, tofu de gingembre huitres de l'étang de Thau, le homard bleu "pêche au casier" cuit sur sel sauce au Mercurey et raviolis vapeur au chou croquant, la noix de ris de veau dorée au bois de réglisse, l'épaule d'agneau Allaiton d'Aveyron de 17 heures aux épices, avec harissa frais et tajine de légumes au citron confit qui est un plat magnifique à déguster absolument, la poularde de Bresse Mérial pochée, aux légumes entiers avec sauce suprême à la truffe et chou farci dans un consommé corsé, ou la blanquette de veau mitonnée au vin jaune avec légumes racines et ravioles de chanterelle.

Pour le dessert, on se laisse tenter par le Vacherin café arabica au citron vert et sauce Kalua, la tarte fine aux pommes à la cannelle casia et crème glacée à la vanille Bourbon, le soufflé à la pistache de Sicile et crème glacée à la Chartreuse verte V.E.P.le biscuit mi-cuit caramel salé avec Sacher au chocolat noir et crème glacée banana-gingembre, ou la feuillantine chocolat noir à la mûre et crème fouettée au thé noir.

Le splendide livre des vins regroupe les grands crus nationaux et internationaux et c'est un bonheur de se faire conseiller par Éric Beaumard, vice-champion du monde des sommeliers en 1998 et par Thierry Hamon Chef Sommelier.

Les plats s'accompagnent harmonieusement avec le Châteauneuf du Pape 2011 Domaine Le Vieux Donjon, le Nuits Saint Georges 1999 Domaine Meo Camuzet, le Côte Rôtie 2006 J-P Jamet, le Clos Vougeot 1er cru Domaine de la Vougeraie 2002, le Condrieu Coteaux du Vernon de G. Vernay 2003, ou un Hermitage Domaine Tardieu Laurent 2002. Pour le dessert, le Tokaji Aszu 6 Puttonyos 2005 Château Sarospatak.

L'accueil et le service, sous la direction d'Éric Beaumard, sont dignes d'éloges dans cette grande maison de renommée internationale.

La magnifique salle à manger dans le style Grand Siècle donne directement sur le jardin-terrasse, on admire la grande hauteur sous plafond, les colonnes de marbre, l'immense lustre, les palmiers en pots et un art de la table de toute beauté.

La clientèle élégante et fortunée, vient du monde entier pour séjourner ici ; même si l'ambiance est détendue, le port de veste est obligatoire pour les messieurs.
Prenez le temps de contempler les somptueuses compositions florales de Jeff Leatham et ses bouquets monumentaux.

Au déjeuner, le menu à 92 € est une très bonne affaire compte tenu du lieu.
Le menu dégustation à 220 est proposé le soir.
A la carte comptez environ de 153 à 290 €.
Menu enfant à 40 €.

Service tous les jours, de 12h30 à 14h30 et de 19h jusqu'à 22h.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Le foie gras de canard des Landes en pot au feu de légumes à la truffe noire et tofu de raifort - 3 : La blanquette de veau mitonnée au vin jaune avec légumes racines et ravioles de chanterelle - 4 : L'épaule d'agneau Allaiton d'Aveyron de 17 heures aux épices, avec harissa frais et tajine de légumes au citron confit - 5 : Le Vacherin café arabica au citron vert et sauce Kalua.

Le Cinq
31, avenue George V - 75008 Paris
Tel : 01 49 52 71 54
 

D'autres articles de restaurants

Ginger - 75008
Chardenoux Cyril Lignac - 75011
Nouvelles machines Nespresso et repas au Frenchie.
Aux Trois Nagas - 75016
Portraits de chef

Figure incomparable de la gastronomie transalpine à Paris, Massimo Mori Gérant de deux établissements estampillés : Armani Caffé et Mori Venice Bar.

En savoir plus
Découvertes

Le restaurant COMME A LA CAMPAGNE de la cheffe Marion Lebocey est la pépite gourmande du 13ème qui mérite largement le voyage. Très bon et pas cher.

En savoir plus