LA RÉGALADE - 75014

On aime : À la folie...
Restaurant La Régalade à Paris 1er
Que le changement ne se voit pas, tel est l’objectif que s’est fixé Bruno Doucet qui a repris la Régalade, table la plus courue pendant une dizaine d’années quand elle était entre les mains du très médiatique et sympathique Yves Camdeborde . On s’y rend, quinze jours après avoir réservé, la tête chargée de souvenirs, et sur les derniers mètres qui nous séparent de la porte d’entrée, les papilles se remémorent les terrines servies en guise de bienvenue.
Par Philippe Toinard



Que le changement ne se voit pas, tel est l’objectif que s’est fixé Bruno Doucet qui a repris la Régalade, table la plus courue pendant une dizaine d’années quand elle était entre les mains du très médiatique et sympathique Yves Camdeborde.



On s’y rend, quinze jours après avoir réservé, la tête chargée de souvenirs, et sur les derniers mètres qui nous séparent de la porte d’entrée, les papilles se remémorent les terrines servies en guise de bienvenue. Le couteau entre les dents, on y va pour comparer, comment voulez-vous faire autrement, et éventuellement critiquer tout ce que le nouveau chef aurait osé changer. On pousse la porte et là, miracle, c’est comme avant. Nadège est toujours là, le décor n’a pas bougé d’un iota, le prix du menu non plus, l’ardoise poursuit inlassablement son chemin entre les tables, c’est plein comme un œuf, il me semble même reconnaître des clients que l’on soupçonnait d’avoir un rond de serviette gravé à leur nom quelque part derrière le comptoir.



Seul le chef a changé. Bruno Doucet, formé par Jean-Pierre Vigato, est désormais derrière les fourneaux après avoir fait l’ouverture de Natachef dans le 16ème. Sa politique reste celle de son prédécesseur, la qualité rien que la qualité. Le temps que Bruno se glisse derrière les poêlons, on taquine le palais avec les terrines de cochonnailles puis on se laisse glisser vers les suggestions de l’ardoise, côte de veau aux petits légumes, parmentier de boudin, homard Breton aux petits pois.



Du bonheur, que du bonheur. On termine par un riz au lait au sommet de sa forme ou un sorbet aux fruits rouges et sa gelée de Campari…maison, cela va de soi.



La Régalade

49, avenue Jean Moulin - 75014 Paris.

Tél : 01 45 45 68 58.

Menu carte : 30 €.

Fermé samedi, dimanche et lundi midi.
 

D'autres articles de restaurants

Le Gourmet - 94100
L'Oiseau Blanc du Peninsula - 75016
Le Bistrot de l'Océan - Le Croisic 44490
Le Cafe Richelieu - 75001
Portraits de chef

Au comble de la planète des émois gustatifs, ensemencée de 101 Everest scintillants, à Gérone, «EL CELLER DE CAN ROCA», le Cellier unique des...

En savoir plus
Découvertes

Il y a des rencontres quasi mythiques qu'il ne faut pas louper. Celle du jeune chef Alexandre COUILLON et du whisky Aberlour fait partie de celles-là !

En savoir plus