Tentation : LE NOUVEAU CHEF DU RESTAURANT NOTO

  • Restaurant Noto
  • Restaurant Noto
  • Restaurant Noto
  • Restaurant Noto
  • Restaurant Noto
A l’étage de la mythique Salle Pleyel, le restaurant NOTO invite les gourmets à un voyage gastronomique à travers la péninsule italienne.  

 
Par Georges Kouassi

Ouvert en 2017 par Benjamin Patou, patron du Moma Group (Lapérouse, Ran, Manko, Victoria,…) ce superbe restaurant séduit par son décor au style art déco, brillamment revisité par la renommée architecte d’intérieur Laura Gonzalez : magnifique salle toute en longueur, marbre, noyer brillant, épaisse moquette aux lignes mauresques, lustres à papille, velours soyeux et tissus de la fabrique Manach pour les canapés et banquettes, …).

En septembre 2022, Benjamin Patou a fait appel au jeune et dynamique chef Emilio Giagnoni, formé notamment auprès de Simone Zanoni, au George V, pour composer une nouvelle carte qui rend hommage à la cuisine transalpine.

Emilio Giagnoni élabore, dans un esprit de partage, des assiettes pleines de couleurs aux influences notamment sardes (sa région natale) et siciliennes (Noto étant une ville du sud-est de l’île).

En ce mois de novembre, le chef a inscrit, pour débuter, 14 Antipasti. On citera les entrées signatures : « Zuppa di Zucca » (Velouté de courge de saison, marron, cèpes et parmesan), « Melanzane Alla Parmigiana » (Aubergines gratinées au parmesan), « Carciofi e Bottarga » (Artichauts violets crus, parmesan et poutargue), « Manzo Pepe Verde » (Carpaccio de bœuf, vinaigrette au poivre vert et parmesan) mais aussi le « Vitello Tonnato » (Cœur de filet façon tonnato), le goûteux « Tonno e Tartufo » (Crudo de thon rouge à la truffe fraîche) et les « Gamberi Rossi di Sicilia » (Crudo de crevettes rouges de Sicile, orange, cébette).

Pour les amateurs de pâtes, le chef excécute des « Spaghetti Al Pomodoro » (Spaghetti, sauce tomate, tomates cerises et basilic), des « Paccherini al Branzino e Pomodorini » (Paccherini au bar et tomates cerises), des « Maccheroni Cacio, Pepe e Lime » (Pâtes courtes, pecorino, poivre noir et zeste de citron vert), des « Patate e Caviale » (Gnocchi maison au Caviar Casparian Golden Imperial) et un « Risotto Ai Funghi Porcini » (Risotto aux cèpes et poudre de pesto).

En « Secondi Piatti », Emilio Giagnoni propose les plats suivants : « Orata e Carciofi » (Filet de daurade aux artichauts et topinambour, bouillon de daurade), « Trancio di Tonno » (Mi-cuit de thon, yaourt et ciboulette), « Agnello Da Latte » (Côtelettes d’agneau de lait rôties, huile aux herbes, tomates séchées), « Châteaubriand Pepe Verde » (Châteaubriand de bœuf au poivre vert).

Les gourmands termineront avec le léger « Tiramisu », le « Baba au rhum » ou encore la « Mousse au chocolat ».

La jolie sélection de vins permet aux amateurs de déguster quelques grands crus italiens et français.

Et tous les soirs, à partir de 22h, Noto invite les clients à faire la fête avec des chanteurs et des musiciens en live pour continuer la soirée. Conseillé de réserver.  

Ouverture du lundi au samedi de 12h à 15h et de 20h à 2h. Fermé dimanche.
Carte de 56 à 195 euros.

Restaurant Noto
252 bis, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris - Tél : 01 86 95 96 60

Novembre 2022

D'autres tentations

On écoute Louloute
La truffe blanche d’Alba au restaurant L’Assaggio
Champagnes et bûches de Noël 2022
La Toscane chez Penati al Baretto
Portraits de chef

Dernier nouveau d’Alsace, piémontais belfortain de Grandvillars, la quarantaine avant-gardiste, MOF 2007, le picaresque Olivier NASTI emporte les siens dans l’aventure de...

En savoir plus