Tentation : ANAHI - 75003

  • Restaurant Anahi, la salle
  • Restaurant Anahi, Guacamole
  • Restaurant Anahi, Quesadillas de Wagyu
  • Restaurant Anahi, Jamon de Buey de Kobe
Après être resté fermé pendant un an et demi, ANAHI, le restaurant sud-américain culte qui, dans le quartier du Marais, a fait, depuis plus de 40 ans, les délices des amateurs de viandes d’exception, a rouvert le 15 mai 2017. 
Par Georges Kouassi



Riccardo  Giraudi, importateur de viandes nobles et propriétaire d’adresses réputées à l’étranger, a repris les rênes de cet établissement pour lui redonner un nouveau souffle tout en conservant l’esprit des lieux, comme en témoigne la présence de Carmen qui en fut la gérante et qui participe à cette renaissance.

 

Chaleureusement accueillis, en ce 1er septembre, par Camille, l’élégant directeur du restaurant, et son équipe, Isabelle et moi sommes charmés par le décor de cette ancienne boucherie-charcuterie que les architectes Emil Humbert et Christophe Poyet ont intelligemment revisité (petite salle du fond transformée en bar à cocktails avec son comptoir de bois et ses tables de marbre) tout en conservant son histoire (les faïences avec leurs fissures, le comptoir central, …).

 

Dans ce cadre intime (une trentaine de couverts), on peut déguster des viandes d’exception en provenance d’Argentine, d’Australie et des Etats-Unis, proposés par le chef Gabriele Faiella, selon quatre découpes : lomo, bife ancho, tapa de cuadril et picanaha .

 

Six suggestions de viandes (27 € à 59 €) sont inscrites sur la carte : « Picana » (aiguillette émincée, 200 g), « Entrana » (Persillé de hampe, 200g ou 300 g), « Bife de Lomo (Filet mignon, 200 ou 300 g), « Tapa de Bife Ancho » (Fondant d’entrecôte, 200 g), « Bife Ancho » (Cœur d’entrecôte, 300 g), « Solomillo de Ternera » (Filet de veau, 250 g).

Les viandes sont accompagnées de délicieuses garnitures : « Purée de Papas Casero » (Purée de pommes de terre maison), « Limon » (Purée au citron), « Chimichurri » (Purée aux Herbes argentines), « Jalapenos » (Purée au piment vert), « Berenjena al carbon (Aubergine rôtie au feu de bois), …

 

Avant le plat, les clients peuvent se régaler de succulentes entrées (16 à 39 €), notamment d’un « Guacamole de la Casa » ( Guacamole fumé, grenade, mangue, tortillas de maïs, au bacon de Kobe ou au King Crab), d’un « Ceviche de Lubina » (Ceviche de loup, patates douces, avocat, oignons croquants, quinoa et kumquat), d’« Empanadas de Angus » (2 Empanadas de bœuf Angus, maïs, petits pois, coriandre et sauce chimichurri maison), de « Quesadillas de Wagyu » (3 quesadillas de bœuf Wagyu et Black Angus, manchego et jalapenos), ou encore d’un sensationnel « Jamon de Buey de Kobe, Grand Reserva » (40 g de jambon de bœuf de Kobe fumé, élevé au Japon  et affiné 12 mois en Espagne).   

 

 Outre les classiques et épatants cocktails sud-américains (Mojito, Margarita, Caipirinha, Pisco Sour, …) une judicieuse sélection de vins d’Argentine, du Chili, d’Espagne et de vins français complète agréablement la carte.

 

Après une agréable mise bouche (Copeaux de calamar et à l’encre de seiche, servis avec une petite mayonnaise au citron vert) qui réveille nos papilles, nous nous délectons d’un formidable et frais « Guacamole de la Casa », d’un délicieux « Ceviche de Lubina » et d’excellentes « Quesadillas de Wagyu ».

 

Les généreuses et fondantes « Entrana » (Persillé de hampe) et « Bife de Lomo (Filet mignon), qui nous sont ensuite servies avec les onctueuses purées au citron et au piment vert, méritent tous nos éloges.

 

Nous terminons joliment  par un magnifique soufflé au chocolat, à la hauteur de cette belle soirée.

 

A n’en pas douter, les amateurs de viande souhaiteront, tout comme nous, réserver à nouveau très vite une table dans ce restaurant qui leur permettra de savourer, dans une atmosphère conviviale, des viandes vraiment exceptionnelles. 

 

Ouvert tous les jours : Dimanche au jeudi de 19h à 23h ; vendredi au samedi de 19h à minuit.

 

Photos : 1 : La salle du restaurant (Françis Amiand) – 2 à 5 (Adrien Taste) Guacamole – 3 : Quesadillas de Wagyu – 4 : Jamon de Buey de Kobe, guacamole, quesadillas de Wagyu et mini empanadas de Angus – 5 :  Bœuf Kobe.

 


Anahi

49, rue Volta - 75003 Paris - Tél : 01 83 81 38 00



 

D'autres tentations

Déjeuner d'Hiver au River Café
CHAMARRÉ
Sorella la bonne table italienne
Une soirée chez Mme Claude
Portraits de chef

Nantais vendéen au geste digeste, sablais aux assiettes coquettes, dans une irréelle perspective, si bleue, si calme, sertie par une rêverie de pins penchés et de ficus...

En savoir plus