Tentation : ISLANDE :

  • Islande
  • Islande
  • Islande
  • Islande
La cuisine Islandaise est pour beaucoup une vraie inconnue. Ce petit pays de 320 000 âmes, battu par les vents au milieu de l'atlantique, possède pourtant une scène gastronomique remarquable. Sur cette terre peuplèe de vikings le poisson est roi.
Par Ludovic Bischoff

La cuisine Islandaise est pour beaucoup une vraie inconnue. Ce petit pays de 320 000 âmes, battu par les vents au milieu de l'atlantique, possède pourtant une scène gastronomique remarquable. Sur cette terre peuplèe de vikings le poisson est roi. A titre d'exemple, les chalutiers islandais pêchent plus de 80 % du cabillaud (transformè en morue) consommé au Portugal et en Espagne. Mais le pays est aussi connu pour ses agneaux tendres et goûteux que l'on croise partout dans les champs. Elevés en plein air, là ou le concept du bio va de soi, ils sont délicieux. Quand aux légumes, on pourrait imaginer que le sol recouvert de lave et le climat parfois rude soient fatals à leur culture. C'est oublier que le pays regorge de sources chaudes, produisant une énergie très bon marché alimentant à son tour des serres éclairées nuit et jour !

Mais toutes ces ressources naturelles, encore faut-il savoir les cuisiner. A Reykjavîk, fort est de constater que les bonnes tables ne manquent pas et rivalisent d'originalité pour étonner les palais les plus blasés ! Après la crise de 2008 et la dévaluation de la monnaie islandaise, ces restaurants soignés et raffinés sont, en outre, tout à fait abordables financièrement. Voici nos meilleures adresses.

Découverte de la gastronomie islandaise ? la Fish Company

A la Fish Company, on sert du poisson, ?videment. De la baleine, du cabillaud, du saumon, des langoustines et plein d'autres poissons de l'Atlantique. Mais pas que. L'agneau et le porc sont aussi de la f?te. Ne vous arr?tez donc pas au nom de ce restaurant : il propose une carte vari?e qui parcours la plan?te. Ainsi, le menu ? Around the world ? (60 euros) vous emm?ne en voyage via des plats cuisin?s avec les ?pices et condiments de nombreux pays, de la Malaisie en passant par Madagascar, la Gr?ce ou l'Argentine. Le menu ? Aroud island ? (50 euros) vous propose, lui, des plats plus islandais. Le saumon et la crevette en basse cuisson sont ainsi accompagn?s de yaourt glac?, de p?te d'algues et d'herbes du pays. Le cabillaud et la langoustine viennent avec une ? brown cheese cream ?, du c?leri r?ti et un sorbet ? la pomme. ??tonnant ! Quand aux c?tes d'agneaux elles sont pr?sent?es avec un effiloch? de porc savoureux et une sauce aux baies rouges et betteraves... Des plats qui combinent ? chaque fois deux poissons ou viandes avec joie et all?gresse. Des mariages parfois surprenants et d?routants mais toujours r?ussis. Tout comme le d?cor de ce restaurant parfait pour un d?ner en amoureux aux chandelles. Dans une sorte de bric-?-brac de brocanteur, quelques touches de lumi?re provenant, par exemple, d'une t?te de cerf lumineuse mettent en valeur une vaisselle d?pareill?e du meilleur go?t. Bref, la Fish Company joue la surprise aussi bien dans les assiettes que dans la salle et c'est une vraie r?ussite !


Le talent d'une jeune chef dou?e au Kopar.

On retrouve une cuisine assez similaire par son aspect sophistiqu? et surprenant au restaurant Kopar. Une adresse toute neuve, inaugur?e au printemps 2013, qui constitue d?j? une r?f?rence ? Reykjav?k. Sa jeune chef, Ylfa Helgadottir, attire chez elle tout ce que la ville compte de gastronomes branch?s. C'est certain, il faut passer chez Kopar pour goutter ? la cuisine ? la mode du moment. Un engouement amplement justifi? lorsque l'on passe ? table. La carte est riche mais simplifiez-vous la vie en commandant le menu The Kopar adventure (50 euros). On vous apporte alors huit plats ? partager. Id?al pour se faire une id?e du talent de cette jeune cuisini?re de 25 ans. Nous avons test? la ? langue de cabillaud ? pan?e et d?couvert au passage que ce poisson est dot? d'une langue bien charnue ! Au programme aussi une cuisse de dinde confite et croustillante, une joue de b??uf fa?on ? bourguignon ? ? se l?cher les babines de plaisir ou encore une cascade de desserts tous plus ?tonnants les uns que les autres... La cuisine de Ylfa Helgadottir est amusante et d?licieuse. Ne passez surtout pas ? c?t? de ce talent encore brut qui va s'affiner avec le temps. Mais d'ores et d?j?, assister ? la naissance d'une cuisini?re inventive et joueuse, c'est un petit privil?ge dont il ne faut pas se priver !

Visitez le site du restaurant Kopar.

Une institution culinaire : le Reykjav?k Restaurant.

Cette troisi?me adresse, toujours dans le centre-ville de Reykjav?k, est une v?ritable institution. On dit m?me que c'est le plus ancien restaurant de la ville. Heureusement, l'?quipe aux commandes, elle, a repris cette adresse il y a quelques ann?es apportant un vent nouveau en salle et en cuisine. A la diff?rence du Fish Company et du Kolar, nous sommes ici dans un ?tablissement qui ne joue pas la carte intimiste. La salle est vaste. Et l'on vient ici pour ?tre vu dans une bonne adresse familiale. La cuisine met en valeur les produits locaux mais elle ne joue pas la carte de l'hyper originalit? des deux autres adresses ci-dessus. Pour d?buter, on vous proposera de passer vous servir ? un vaste buffet d'entr?es froides et chaudes. Si cette option n'est pas la plus raffin?e, sachez que le buffet est tr?s bien achaland? et vous permettra de go?ter ? divers plats typiques comme la chair de baleine fum?e ou encore la viande de macareux s?ch?e. Ce petit oiseau noir et blanc pullule sur l???le et sa consommation est une tradition depuis toujours. Pour les plats, vous aurez le choix ? la carte entre toutes les sp?cialit?s islandaises. L'agneau mijot? des heures ?tait parfait. Une institution qui ne d??oit pas et offre un vaste panorama de la cuisine locale, c'est d?j? beaucoup. Et c'est ce qu'offre le Reykjav?k Restaurant.


Un festin de langoustines au Fjorubordid !

Cette derni?re adresse n'est pas ? Reykjav?k mais elle m?rite le d?placement. Et de toute fa?on, il est fort probable que vous irez vous promener sur les glaciers de l???le. Alors, autant savoir o? faire une halte gourmande de qualit?. Pour cela, arr?tez-vous absolument au Fjorubordid, ? 45 minutes de voiture au sud de Reykjav?k. Ici, il n'y a qu'une sp?cialit? : les langoustines ! Le menu unique, ? 46 euros, vous propose une bisque en entr?e et surtout un grand saladier de langoustines fra?ches cuisin?s simplement avec du beurre, de l'ail et quelques ?pices. Un pur d?lice ! A d?guster avec divers accompagnement dont les petites pommes de terre rondes que les islandais adorent. C'est simple mais tout est fait avec amour dans cette adresse qui ?tait ? l'origine une cabane au bord de la plage pour les ouvriers du coin. Une adresse authentique qu'il faut aller chercher en dehors de la route principale. Bref, une adresse de connaisseurs. Et l'assurance de passer un déjeuner inoubliable en contemplant par les baies vitrées la mer se déchainer !


Séjourner à l'Icelandair Hotel Reykjavik Marina.

L'hôtel dont tout le monde parle à Reykjavik en ce moment, c'est le tout nouveau Icelandair Hotel Reykjavik Marina. Situé sur les quais dans une ancienne usine, à quelques minutes - pied du centre-ville, c'est l'hôtel à la mode où il faut venir prendre un verre autour de l'immense bar pour rencontrer tous ceux qui font bouger la capitale islandaise.
Inauguré il y a quelques mois, il propose des chambres certes petites mais ultra confortables. Certaines ont une terrasse et d'autres vue sur le port.
La décoration colorée et amusante de cet hôtel en font une étape parfaite pour quelques nuits douces au pays des aurores boréales...

Visitez le site de l'hôtel.

Pour aller en Islande...
Pour aller en Islande, la meilleure option consiste à emprunter les vols de la compagnie nationale Icelandair. C'est la seule compagnie à desservir quotidiennement en vol direct sans escale Reykjavîk depuis Paris. Le vol part de CDG 1 tous les jours à 13h20 (arrivée à 15h50 heure locale). Le retour s'effectue avec un départ de Reykjavîk à 7h40 (arrivée à Paris à 12h). Les vols sont proposés à partir de 431 euros par personne.

Le bon plan : Icelandair propose à ses clients en partance depuis la France vers les Etats-Unis et le Canada (12 villes desservies) de faire un stop en Islande sans frais. Concrétement, en achetant un billet pour New-York ou Toronto sur Icelandair, vous effectuez un premier vol Paris-Reykjavik. Vous avez alors le choix de prendre immédiatement une correspondance pour votre destination finale. Mais vous pouvez aussi décider de rester en Islande jusqu'à 7 jours pour visiter l'île avant de prendre le vol vers les Amériques. On parle de stop over et Icelandair ne facture aucun frais à ses clients qui passent, à l'aller ou au retour, quelques jours en Islande. Une bonne option pour découvrir ce pays à l'occasion d'un voyage transatlantique !

Visitez le site d'Icelandair.

Photos : 1 : Agneau et porc effiloché au Fish Company - 2 : Pyramide de desserts au restaurant Kopar - 3 : Viande de macareux au Reykjavík Restaurant - 4 : Festin de langoustines au Fjorubordid - 5 : Le hall de l'hôtel Marina à Reykjavik.

D'autres tentations

Le Renouveau d'Hippo
Restaurant AO IZAKAYA - 75009
Un excellent déjeuner chez Pane e Olio
La Pascade des Rois
Portraits de chef

Architecte chilien, amateur de joies végétales, self-made-man inspiré par maître TAIRA, l’élégant discret Raimundo BRIONES, à la Madeleine, au...

En savoir plus