CRISTAL ROOM PATATRAS

On aime : un peu...
Dans un cadre somptueux, le restaurant CRISTAL ROOM BACCARAT fait pale figure.
Dans un luxueux hôtel particulier du 16eme arrondissement ayant appartenu à la vicomtesse Marie Laure de Noailles, entre la place de l'Etoile Charles de Gaulle et le Trocadéro, la Maison Baccarat abrite un musée dédié aux réalisations de la maison du cristal et un restaurant tendance répondant au nom de Cristal Room Baccarat.

La décoration du restaurant a été transformée pendant l'été 2017 avec un changement du mobilier pour inclure dans une salle aristocratique des canapés et des fauteuils très colorés de Jacques Grange, dont l'éxubérance des coloris remplace la très élégante mise en scène de Philippe Starck.

Le décalage entre la noble architecture et les sièges façon "maison de poupées" ne manque pas de surprendre, mais c'est une sorte de tradition nobilaire audacieuse de sacrifier le style à la mode du temps, un privilège, selon le bon plaisir d'une classe détentrice du "bon goût".

A propos de goût, revenons au restaurant et à sa cuisine exécutée par le chef Mathieu Mécheri qui a pris la suite de Guy Martin qui avait remplacé en janvier 2009 Thierry Burlot.

Selon la saison la carte annonce l'oeuf mystère perdu dans une abondance de blanc avec une bonne et fine pipérade, la soupe glacée de concombre au lait de coco qui innonde la chair de tourteaux, les classiques asperges blanches et vertes juste tiède, le foie gras de canard mi-cuit à la rhubarbe, la quiche Lorraine avec salade indisponible le jour de notre déjeuner, les légumes de saisons aux herbes fraiches, le cabillaud nacré et poireaux crayons au soja, le triste suprême de volaille jaune trop sec servi avec des asperges blanches et une bisque, la canette rôtie et betterave fumé rôtie au jus, le filet de bœuf 180 g et gratin de pommes de terre Roosevelt, ou la selle d’agneau rôtie et quinoa au pesto de riquette.

En complément de la carte, le semainier propose ses plats à 22 euros : Mardi le suprême de volaille au saté et mousseline de pommes de terre - Mercredi le cabillaud nacré avec coulis de poivrons et sucrines rôties - Jeudi la pièce du boucher et pommes grenailles - Vendredi le filet de saumon sur un  risotto et émulsion citron fait le minimum.

Pour le dessert, il faut choisir parmi le soufflé à la mirabelle, le simple carpaccio d'ananas avec sorbet citron et coco, le petit craquant de chocolat crémeux à la menthe aux perles croustillantes, sans oublier les glaces et sorbets.

On a connu la maison mieux inspirée dans ses réalisations culinaires désormais au niveau insignifiant d'une quelconque brasserie de quartier. On pense que le chef peut mieux faire.
Mais est-ce bien important pour les patrons de la maison puisque le restaurant affiche complet en permanence grace aux touristes étrangers attirés par la collection prestigieuse du musée.

Pour le déjeuner la formule à 29 euros est servie du mardi au vendredi. À la carte comptez environ de 30 à 80 euros.
Service de 12h à 14h30 et de 19h30 jusqu'à 22h, sauf dimanche et lundi.

Un petit salon privatisable permet de recevoir environ 8 personnes.
L'accueil de bonne maison fait plaisir, alors que le service ignore l'ordre de la préséance, avec le sourire.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : L'oeuf mystère - 3 : Le suprême de volaille jaune - 4 : Le filet de saumon sur risotto - 5 : Le craquant de chocolat crémeux - vue sur la place des Etats Unis.

Cristal Room Baccarat
11, place des Etas Unis - 75016 Paris

D'autres articles de restaurants

Les terrasses de Printemps
Bistrot Benoit au musée du Louvre - 75001
Faust - 75007
Diwali - 92500
Portraits de chef

Au sein de l'adorable village médiéval de Castillon-du-Gard, à deux arbrisseaux de sauge de l'immortel aqueduc romain du Pont du Gard, dans le restaurant de...

En savoir plus
Découvertes

Situé sur la rive des bords de Seine, à l'entrée du Parc de l'île Saint Germain, le restaurant LA PASSERELLE accueille les gourmets depuis le 21 mai 2014 dans un cadre moderne et chaleureux....

En savoir plus