CHEZ CATHERINE - 75008

On aime : un peu...
Le célèbre bistrot de la rue de Provence qui a vu défiler au déjeuner les cadres supérieurs des entreprises voisines et pour le dîner les touristes américains assidus, s'est installé fin Octobre 2002, dans les nouveaux habits de CHEZ CATHERINE dans un quartier chic.
Par Alain Fusion

Le célèbre bistrot de la rue de Provence qui a vu défiler au déjeuner les cadres supérieurs des entreprises voisines et pour le dîner les touristes américains assidus, s'est installé fin Octobre 2002, dans de nouveaux habits d'un quartier chic en lieu et place d'une annexe de Guy Savoy Version Sud.

En cuisine, on trouve depuis fin 2009 le chef Franck Paget à qui Catherine Guerraz a confié les fourneaux en gardant un oeil, avec madame Lasserre , sur le restaurant qui sait faire le bonheur gourmand de la clientèle internationale élégante.

On se régale avec la transparence de Saint Jacques émulsion au thé matcha, la composition de tourteau chantilly salée façon « tarama », le foie gras de canard du sud-ouest confit avec un cake salé au seigle, la raviole de langoustines sauce mousseuse truffée, les noix de Saint-Jacques et langoustines rôties avec crépinette de choux au champignon et sauce curry, la brochette de ris de veau salsifis caramélisés émulsion citronnelle, ou la lotte en croute d'herbes et sa purée de potimarron sauce châtaigne.

Pour le dessert, un gros baba " bouchon" au rhum avec ananas confit et chantilly vanillée, le biscuit pistache crème citronnée et framboises fraiches, la mousse légère aux trois chocolats et sa crème glacée absinthe, ou les crêpes aux poires sauce chocolat se dégustent avec plaisir.

La carte des vins, toujours aussi séduisante, propose de beaux flacons, souvent onéreux.

L'accueil et le service souriants sont sous la Direction de Stéphane Depoitre. Cependant, il semble se manifester chez les équipes une sorte de découragement comme cela existe quand le patron abandonne sa maison.

La décoration des 3 salles à manger est dans le style contemporain chic, avec des banquettes et des fauteuils confortables, des tableaux de peintures modernes aux murs et un mélange de couleurs pas toujours harmonieux.
Un salon est privatisable pour environ 20 personnes.

L'ambiance un peu compassée, les prix qui montent vite, le service distrait, et la clientèle du déjeuner aux costumes "gris-triste" donnent le sentiment d'un restaurant d'une autre époque. Par bonheur, la cuisine demeure de belle qualité.

Le Menu du marché à 37 € est servi midi et soir. À la carte comptez de 40 à 65 €.
Service de 12h à 14h30 et de 20h jusqu'à 22h30. Fermé samedi et dimanche.
Photos: 1 : La salle du restaurant - 2 : La composition de tourteau chantilly salée façon « tarama » - 3 : Les ravioles de langoustines sauce mousseuse truffée - 4 : Les noix de Saint Jacques et langoustines rôties avec crépinette de choux aux champignons et sauce curry - 5 : Les crêpes aux poires sauce chocolat.

Chez Catherine
3, rue Berryer
75008 Paris
Voir le téléphone et le plan d'accès.

D'autres articles de restaurants

Pic Nic Chic et Choc au Patio du Crillon - 75008
La Terrasse Kléber du Peninsula - 75016
La Compagnie de Bretagne - 75006
Futuroscope décollage pour une autre dimension
Portraits de chef

A flanc de colline, en pente douce, selon les pins mimosas ou les orangers, dominant la Baie de Cannes, en face des îles de Lérins et de la corniche d’Esterel, dans la vieille...

En savoir plus
Découvertes

Après avoir obtenu 1 étoile Michelin au Perreux-sur-Marne, Nelly et Jean Chauvel sont à Boulogne-Billancourt au 3B Jean Chauvel

En savoir plus