ROBERTA EST À BERCY - 75012

On aime : passionnément...
  • La salle du restaurant Roberta
  • Restaurant ROBERTA : Burrata et son pesto d’asperge
  • Restaurant ROBERTA : Pansoti ricotta et épinard
  • Restaurant ROBERTA : Trofie aux gambas et crème de courgettes
  • Restaurant ROBERTA : Panna cotta à la fleur d’oranger
Au cœur de Bercy Village, le restaurant ROBERTA régale les amoureux des pâtes cuisinées dans la plus pure tradition italienne.  
Par Georges Kouassi

Après le Roberta du quartier des Abbesses, Roberta Nacmias a ouvert, avec son fils Michele, depuis la fin du mois de décembre 2017, à Bercy Village, son deuxième restaurant éponyme, où elle propose de superbes entrées (7 à 19 €), antipasti (5 à 26 €) et pâtes fraîches (13 à 22 €), concoctés avec des produits provenant des meilleurs fournisseurs italiens. 
 
Dans la jolie salle à la charpente en bois naturel ou, en cette estivale soirée de printemps, sur l’une des deux terrasses situées respectivement à l’entrée et à l’arrière du restaurant, on peut ainsi faire son choix, pour débuter, entre trois « Insalate » dont un « Riso venere, mozzarella, pomodori, piselle & pesto » (Riz venere, mozzarella, tomates confites, petits pois, basilic & pesto) ou une « Insalata di  Rinforzo » (sucrines, câpres Salina, olive taggiasche,poivrons de Naples et thon), 4 Mozzarella, notamment « La Burrata et son pesto d’asperge, pointes d’asperge » et 3 « Salumeria » parmi lesquelles la « Tris di Affetati, selezione speciale di Roberta » (Bresaola punta d’anca IGP, mortadella à la truffe, Jambon de Parme AOP 24 mois).
 
Avant les pâtes, l’on se laisse  tenter par les goûteux antipasti : le « Carpaccio de viande salée, Parmiggiano Reggiano DOP 24 mois », la « Bresaola punta d’Anca IGP, mozzarella di bufala DOP, papacella napoletana, cipolle ramate di Monotoro grigliate, carciofi grigliati, pomodori verdi farciti (Bresaola, mozzarella, poivrons au four, oignons et artichauts grillés, tomates vertes farcies et roquette), «  Foccaccina di Recco col formaggio & pesto alla genovese », « Arancini au safran & mozzarella »,…
 
Les neuf suggestions de pâtes fraîches, faites maison, sont tout aussi alléchantes les unes que les autres. L’on mentionnera les « Gnocchi al burro di salvia e pinoli » (Gnocchi beurre de sauge, pignon de pin), les « Maltagliati al ragu » (Rubans de pâtes fraîches coupées au couteau & ragoût de bœuf), les « Taglierini au thon, tomates et olive Taggiasche », les « Trofie aux gambas et crème de courgettes »,…
 
L’amateur peut déguster des vins issus d’excellents cépages italiens (22 à 220 € la bouteille, avec des possibilités au verre pour 4,5 à 8 €).
 
Ce vendredi soir, après des goûteuses et généreuses « Burrata et son pesto d’asperge, pointes d’asperge » et « Tris di Affetati, selezione speciale di Roberta », l’on se délecte des savoureuses et copieuses « Pansoti ricotta et épinard, sauce noix » et « Trofie aux gambas et crème de courgettes », excellemment servies al dente, que l’on accompagne d’un « Renosu Bianco Dettori », bon blanc bio.
 
L’onctueuse « Panna cotta à la fleur d’oranger, pistaches de Bronte » et l’original  « Tiramisu aux fraises » terminent joliment cette soirée transalpine.
 
Il n’est pas étonnant que Roberta ait d’emblée rencontré le succès auprès d’une clientèle désireuse de retrouver l’authenticité d’une cuisine servie avec chaleur et générosité.

Ouvert tous les jours 
Lundi au vendredi de 12h à 15h et de 19h à 23h30 - Samedi et dimanche de 12h à 17h et de 19h à 23h30
Aperitivo milanese du jeudi au dimanche, de 17h à 19h.

Photos : 1 P.Monetta : la salle du restaurant - 2 : Burrata et son pesto d’asperge, pointes d’asperge - 3 : Pansoti ricotta et épinard, sauce noix - 4 : Trofie aux gambas et crème de courgettes - 5 : Panna cotta à la fleur d’oranger, pistaches de Bronte.

Roberta Bercy
30, Cour Saint-Emilion - 75012 Paris - Tél : 01 43 41 35 88

 

D'autres articles de restaurants

Le Pantruche - 75009
Le Café Lumière - Hôtel Scribe - 75009
Mensae fait le bonheur de Belleville - 75019
New Jawad Longchamp - 75016
Portraits de chef

Au sommet de l’Annapurna du XXème siècle, l’air, à l’instar des candidats à la varappe, se raréfie, Jacques MAXIMIN Le Magnifique, 

En savoir plus
Découvertes

Le restaurant DROUANT, entre les mains du chef Antoine Westermann et du chef exécutif associé Anthony Clémot, propose une gastronomie de haut niveau qui met en valeur les...

En savoir plus