DÉJEUNER DANS LE RESTAURANT (V)IVRE CANAL SAINT-MARTIN

On aime : passionnément...
L'excellent bistrot (V)ivre Canal Saint Martin de Caroline Savoy et Bruno Blain propose les bons plats de la gastronomie française.
Par Alain Fusion

On se trouve tout près de l'écluse du canal Saint Martin, dans un quartier animé et festif qui a tout de suite séduit Caroline Savoy et Bruno Blain pour l'installation de leur second restaurant ouvert en juin 2018, qui affichera en devanture de cette petite salle (V)ivre Canal Saint Martin.
Leur premier (V)ivre a été ouvert en septembre 2016 au 3, rue de la Michodière, dans le quartier de l'Opéra.

Le couple passionné de bons plats de tradition française et de vins soigneusement sélectionnés veut donner à manger dans leurs restaurants ce qu'ils aiment trouver à la carte des établissements amis , le ris de veau ou les rognons se trouvent tout naturellement chez eux.

La cuisine est confiée au jeune chef Julien Didier qui réalise une cuisine de qualité composée avec des produits de premier choix.

L'accueil charmant de James Tromeur dans cette salle de bistrot chic au décor d'auberge urbaine, fait plaisir et met tout le monde à l'aise.

Selon la saison la carte annonce le gaspacho de concombre avec crème de chèvre à la menthe, les magnifiques coquillages dans un bouillon avec fines tranches de pommes et purée de céleri, le carpaccio de langue de veau avec vieille mimolette et vinaigrette aux câpres, le lieu jaune de ligne rôti et spaghetti de légumes, le ris de veau, la bouillabaisse de poissons de roche, la poitrine d'agneau fondante avec polenta croustillante et piperade, la joue de boeuf confite avec purée de pommes de terre, ou la côte de boeuf avec un jus au vin rouge et un gratin dauphinois, à partager.

Un semainier propose le plat du jour à 19 euros, le mercredi est celui du Pot au feu de paleron de boeuf confit avec des légumes ; le jeudi nous régale avec une superbe blanquette de veau accompagnée légumes de saison et de riz noir Vénéré et de riz rouge ; vendredi annonce une bouillabaisse prometteuse de poissons de roche pochés avec pomme de terre fondante et rouille ; et le samedi c'est le tour des rognons flambés au Calvados et glacés au miel avec une purée de patate douce. Le dimanche on vient pour le brunch.

Les fromages sont indispensables pour compléter le repas, en particulier un somptueux crottin de Chavignolles qui ne laisse pas indifférent.

Pour le dessert, le chariot de gourmandises change selon l'inspiration du chef et de la patronne, le gâteau chocolat banane, le riz au lait, ou les glaces et sorbets font le bonheur des gourmands. 

La belle carte des vins est réalisée par Bruno avec le soutien actif de Caroline.

Menus à 39 et 59 euros ; menu Carte Blanche en 6 services à 65 euros.
A la carte il faut compter environ de 39 à 60 euros.
Le dimanche un brunch à 39 euros est servi de 12h à 15h30.

Service de 12h à 14h30 et de 19h à 22h15 ; sauf dimanche soir, lundi et mardi.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Les coquillages dans un bouillon - 3 : Le lieu jaune de ligne rôti - 4 : Le ris de veau - la blanquette de veau - 5 : L'assiette de fromages - les gourmandises.

(V)ivre Canal Saint Martin
60, rue de Lancry - 75010 Paris
 

D'autres articles de restaurants

L'Apollo sur le boulevard du Montparnasse - 75014 Paris
Il Punto - 92200
L'Absinthe - 75001
Auguste - 75007
Portraits de chef

Au sein de l'adorable village médiéval de Castillon-du-Gard, à deux arbrisseaux de sauge de l'immortel aqueduc romain du Pont du Gard, dans le restaurant de...

En savoir plus
Découvertes

Le jeune chef Maxime Vilatte a ouvert dans une rue tranquille proche du marché Saint-Charles, son restaurant L'ARDOISE DU XV au printemps 2012 ; auparavent le chef a travaillé avec Philippe...

En savoir plus