PARIS XVII - 75017

On aime : passionnément...
  • Ambiance de bistrot chic
  • Restaurant Paris XVII, Œuf mayonnaise
  • Restaurant Paris XVII, Suprême de poulet fermier
  • Restaurant Paris XVII, Tarte fine aux pommes
  • Restaurant Paris XVII, La salle
Changement de Direction en octobre 2011 pour ce joli bistrot qui supprime de son enseigne Chez Mathilde mais demeure PARIS XVII sait satisfaire les nombreux habitués avec une cuisine du marché, généreuse, annoncée à l'ardoise.
Par Alain Fusion

Jusqu'en 1859 le quartier des Ternes était en dehors des limites de Paris, il appartenait au village de Neuilly ; par la Loi certains faubourgs ont été annexés à Paris pour donner à la Capitale la configuration qu'on lui connait.
Les changements sont inscrits dans l'histoire du quartier, si proche de l'Arc de Triomphe de l'Etoile, entre la Porte Maillot, la place des Ternes et la Porte de Champerret.

C'est vrai aussi pour les restaurants, le changement de Direction en octobre 2011 pour ce joli bistrot qui supprime de son enseigne Chez Mathilde mais demeure PARIS XVII sait satisfaire les nombreux habitués avec une cuisine du marché, généreuse, annoncée à l'ardoise.

Selon les saisons on vient au Paris XVII pour apprécier la salade de lentilles avec oeuf poché ou lardons, l'oeuf mayonnaise, les poireaux vinaigrette, l'os à moelle et sa tartine grillée, l'assiette de charcuterie, les ravioles du Royans avec crème et parmesan, le suprême de poulet fermier aux morillons avec riz ou purée maison, le confit de canard, les papardelles aux gambas, le tartare de boeuf, le Burger de la maison, le boudin noir avec compote et purée maison, le pavé de rumsteak sauce au poivre et gratin, ou les noix de Saint-Jacques.

Pour le dessert, la mousse au chocolat, la tarte fine aux pommes avec une glace caramel, le cheese cake et coulis de framboise, le moelleux au chocolat et crème anglaise, le Mont-Blanc, ou le baba au rhum.

L'accueil charmant de Cosimo et Constantin Fabra, les jeunes patrons du Paris XVII, tout comme le service souriant font plaisir aux voisins gourmets et aux voisines gourmandes.

La décoration soignée, la salle pimpante et lumineuse de cette maison bien tenue est de bon aloi ; on se sent tout de suite bien à l'aise dans ce bistrot de Paris.
Une petite terrasse parisienne pour les beaux jours attire les amateurs de plein air.

Ce bistrot de charme est un beau coup de coeur pour la qualité d'une cuisine honnête et sans prétentions, les prix amicaux et le service souriant et gentil. Vous allez adorer.

A l'ardoise, compter environ de 16 à 35 €.
Service de 12h à 14h30 et de 19h30 jusqu'à 22h30. Fermé samedi midi et dimanche.

Photos : 1 : Ambiance de bistrot chic - 2 : L'oeuf mayonnaise - 3 : Le Suprême de poulet fermier aux morillons avec purée maison - 4 : La tarte fine aux pommes avec une glace caramel - 5 : La salle du restaurant.

Paris XVII
41, rue Guersant - 75017 Paris - Tel : 01 45 74 75 27

D'autres articles de restaurants

Kiez Biergarten - 75018
Mandalay -92300
Miroir - 75018
Le 99 Haussmann par Grégory Cohen
Portraits de chef

Entre la belle bleue et les monts azuréens, au seuil d’une bastide provençale du XVIIème, propriété du Marquis de Villeneuve où les sources...

En savoir plus
Découvertes

Durant 10 jours en décembre 2012 au Royal Monceau, le restaurant IL CARPACCIO du chef Roberto Rispoli a reçu en invité spécial l’italien Matteo Temperini, chef étoilé du mythique hôtel...

En savoir plus