DELABOSS - 75008

On aime : pas du tout...
Le restaurant DELABOSS a été ouvert pendant l'été 2013 en lieu et place du restaurant de cuisine libanaise "La Branche d'Olivier".
Par Alain Fusion

Le restaurant DELABOSS a été ouvert pendant l'été 2013 en lieu et place du restaurant de cuisine libanaise "La Branche d'Olivier".
Auparavant, de nombreux restaurants ont défilé ici depuis le début de l'an 2000 : Le Berry's, Le Berry's Grenadin, Le Grenadin Gourmand, La Branche d'Olivier... l'adresse n'est pas facile.

Selon la saison la carte annonce la salade de homard en habit rouge à l'huile de pistache dissociée, la terrine de foie gras des Landes truffée pomme d'amour noisettes, le millefeuille de langoustines aux éclats de noisettes avec menthe fraîche et "caviar" d'artichaut, la sole meunière, la poularde de Bresse jus gras truffé et coques de mer, le canon de boeuf de Salers aux champignons sauvages, le risotto de Saint-Jacques à l'encre de seiches avec pétales de rose et chrorizo grillé, ou le homard à l'américaine parfumé aux truffes noires ; pour les plateaux de fruits de mer comptez de 65 à 80 € par personne.

Pour le dessert, le baba au rhum caramel au beurre salé, le croustillant de crêpe Suzette avec frécinette et feuille d'or, ou le tiramisu à la pistache et gruétine avec ananas Victoria rôti au yuzu et menthe fraîche.

Le déjeuner a été une grande déception, pour commencer pendant l'attente interminable du service, arrivent deux amuse-bouche dont une huître très iodée au contenu fourre-tout, pour ne pas perdre patience avant une terrine de foie gras qui ne demande pourtant pas une longue préparation sauf que je découvre une assiette compliquée aux accords salé-sucré incertains entre la douceur des oignons et les macarons à la fraise qui n'ont pas leur place et un foie gras qui, hélas, s'émiette... l'équilibre est raté.
L'assiette de la poularde de Bresse au jus gras truffé et coques de mer - notez la précision pour ne pas risquer de confondre avec la poularde des "coques de mer" et un "coq" de basse-cour - laisse pantois dans son ambition de présentation gastronomique vue à travers le prisme "façon traiteur" mitonnée par le style construction d'un "château Playmobil®", cependant l'aspect ludique de l'objet souffre d'un cruel manque de cuisson avec une poularde qui conserve sous la peau une chair rosée presque saignante... je ne termine pas le plat.
Le chef se complique la vie sans jamais arriver à nous faire plaisir !

Non merci, pas de dessert aujourd'hui, trop c'est trop... à ce propos les prix à la carte sont chers sans la moindre mesure, décalés par rapport à l'époque et le niveau des plats servis, tout est incompréhensible comme la prétention de cette cuisine étrange.

Pour le déjeuner formule à 25,50 €.
A la carte compter environ de 51 à 100 €.
Le menu "découverte" à 50 € est servi midi et soir.

Service de 12h à 14h30 et de 19h jusqu'à 22h45.
Fermé dimanche et lundi.

Photos : 1 : Les tables - 2 : En amuse-bouche une huître composée - 3 : Terrine de foie gras des Landes truffée avec purée d'oignons et macaron fraise - 4 : Poularde de Bresse jus gras truffé et coques de mer - 5 : La salle du restaurant.

Delaboss
44, rue de Naples - 75008 Paris
Tel : 01 45 63 07 92

D'autres articles de restaurants

Restaurant Papillon - 75017
La Marée - 75008
Loiseau des Vignes et le Fumoir - 21200
L'Ardoise Gourmande - 75010
Portraits de chef

Issu de l’une des premières promotions FERRANDI, radieux équilibré épanoui, sain coureur de fond perspicace au cœur du 7ème, parigot pur sucre natif...

En savoir plus
Découvertes

L'emplacement unique du restaurant LE CLUB, avec sa vue sur la Seine et la Tour Eiffel, ne fait pas oublier les plaisirs de la carte signée Christian Etchebest

En savoir plus