RAGUENEAU - 75001

On aime : beaucoup...
Par Philippe Toinard

Perturbant le concept de Ragueneau qui pour la petite histoire était l’un des pâtissiers – traiteurs les plus réputés de la capitale au 17ème siècle. Il propose les mêmes prestations qu’une brasserie sans en être une.

C’est ouvert 7j/7 dès 8h00 pour le petit-déjeuner, le dimanche pour le brunch, l’après-midi pour le thé, toute la journée pour le snack et aux heures classiques d’un restaurant pour le déjeuner et le dîner. On y vient pour boire un verre de Chinon en terrasse, goûter une tarte aux pommes et un chocolat chaud, avaler une salade de saumon mariné ou une tartine de thon sans tout le cérémonial du restaurant ou déguster les plats de la carte.

Si au départ, chaque type de restauration semble bien délimité, on se rend compte assez rapidement que l’on peut mélanger les genres. Ainsi, vous pouvez dîner au rez-de-chaussée dans la partie snack en prenant les plats du restaurant situé au premier étage. Et quand l’heure du dessert a sonné, vous êtes autorisés à délaisser les propositions du chef et opter pour les desserts proposés au snack qui sont aussi ceux que l’on peut dévorer à l’heure du thé. Vous suivez ?

Si cette facilité de jongler entre les différentes propositions est amusante, elle est tout aussi perturbante. Cependant, pour ne pas rester sur une note déconcertante, notons la cuisson impeccable de la poitrine de veau confite à l’orientale, l’original crumble de tomates et le nombre inespéré de douceurs dont une dizaine de tartes parmi lesquelles la poire-chocolat, idéale pour accompagner le café.

Ragueneau.
202, rue St Honoré - 75001 Paris.
Tél : 01 42 60 29 20.
Au restaurant, comptez entre 33 et 45 €.
Ouvert tous les jours.
Métro : Palais Royal.

D'autres articles de restaurants

Jean à Paris- 75009
Café Antonia Le Bristol - 75008
Café des Abattoirs - 75001
Papadoom Kitchen le new look indien - 75002
Portraits de chef

Ange hellène, chevelu descendu sur son nomade tabloïd du seizième dauphinois, Jean-Louis NOMICOS, bien dans son vert quartier...

En savoir plus
Découvertes

Par Jean-Louis Galesne - De retour à Paris, la cheffe Amandine Chaignot a ouvert son restaurant POULICHE fin octobre 2019.

En savoir plus