MASA - 75017

On aime : beaucoup...
Ouvert le 8 août 2011 dans l'hôtel "L'Edmond" le restaurant MASA se présente comme un Manipulateur de Saveurs et propose une cuisine d'auteur. En cuisine le chef Hervé Rodriguez affiche un mélange de cultures et de saveurs en fonction du marché du jour.
Par Alain Fusion

Le restaurant MASA est installé depuis avril 2012 :
112, avenue Victor Hugo - 92100 Boulogne
Tel : 01 48 25 49 20

*************************

Ouvert le 8 août 2011 dans l'hôtel "L'Edmond" le restaurant MASA se présente comme un Manipulateur de Saveurs et propose une cuisine d'auteur.

En cuisine le chef Hervé Rodriguez est un transfuge du "Domaine de La Corniche" à Rolleboise avec son second Anthony Detemmermann. Il affiche un mélange de cultures et de saveurs en fonction du marché du jour.

Au centre de certains cercles gastronomiques estimés, influents, la tentation de la magie l’emporte parfois sur le réel.

Désormais le merveilleux est dans la succession de petites bouchées, vite avalées et aussitôt oubliées, qui entretiennent l’illusion que tout est bon, voire excellent, forcément bon ; la magie se manifeste à chaque fois.
L’extase est dans l’hostie dispensée par le Chef.
Et puisque la gourmandise demeure un péché, la contrition est de quitter la table en ayant faim.

Les présentations, souvent graphiques, évoquent les planches de gommettes colorées dans des plats plats. Le creux est banni, sauf dans les idées de certaines têtes pensantes.
Il nous est imposé de vivre une gourmandise ludique, régressive, enfantine.

Dans les cercles les plus audacieux, il convient de vénérer la tendance « Onan en emporte le ventre » . La lecture des cartes est aussi obscure qu’une salle de cinéma, la manipulation se porte bien.

Alors, l’apparition estivale d’un «Manipulateur de Saveurs» fait mouche.
Que se passe t il chez MASA ?

Le chef Hervé Rodriguez n’est pas manchot, il sait trouver les fournisseurs et choisir les produits rares pour exécuter une cuisine d’auteur.

Voyez plutôt les offres de la carte : le mérou jaune en sashimi avec yuzu tarama de son ventre, mains de Bouddha et yaourt citronnelle, le jambon Iberico Aljomar 24 mois, les crevettes obsiblue en tartare et en bouillon avec framboise green zébra et thé Hammam, le riz vénère avec couteau Jumbo chorizo coulis d'orange et piquillos, le tofu soyeux avec topinambour noisette girolles et cèpes, le quasi de veau à la plancha avec burrata truffes d'été artichaut et citron jaune, ou le dos de cabillaud et beurre de Kombu courgette cornichon concombre et kaki.

Pour le dessert, la framboise sauvage en petit sablé avec fenouil et tomate, le chocolat amer et poivrons, la fraise charlotte au basilic thaï absinthe guimauve fraise et céleri, ou le mojito citron fizz avec Perrier menthe et rhum.

L'accueil charmant de Sophie Rodriguez et le service délicieux d' Aurélie font plaisir.
Le tout servi dans une salle à la décoration épurée, avec un mobilier contemporain confortable et une lumière soignée.

Les saveurs ne manquent pas « madre de dios » . Amusez-vous, allez-y !

Formules du déjeuner, eaux et café inclus, à 28 € pour entrée et plat ou plat et dessert ; et à 35 € pour entrée, plat et dessert. A la carte du déjeuner on trouve quelques suppléments.
Le soir, menus à 48 et à 68 € pour 6 plats.
A la carte compter environ de 45 à 70 €.

Service de 12h à 14h30 et de 19h30 jusqu'à 22h30. Fermé samedi et dimanche.

Photos : 1 : Le restaurant, mobilier contemporain et lumière soignée - 2 : Le mérou jaune en sashimi avec yuzu tarama de son ventre, mains de Bouddha et yaourt citronnelle - 3 : Le riz vénéré avec couteau jumbo, chorizo piquillos et coulis d'orange - 4 : Fraise avec guimauve fraise, coulis de basilic thaï absinthe, céleri et green massala - 5 : La salle du restaurant.

Masa
22, avenue de Villiers -75017 Paris
Tel : 01 46 22 06 10

D'autres articles de restaurants

Kei Kobayashi - 75001
Fish La Boissonnerie - 75006
Le Saint James - 75016
Gastronomie indienne à La Bauhinia - 75016
Portraits de chef

Charmeur de Rhinau, twister de flaveurs, Jean-Edern HURSTEL accomplit son EDERN concept, une festive tendance pour le seul plaisir du brio de la commensalité.   

En savoir plus
Découvertes

Il faut entrer dans le Jardin des Plantes par la rue Cuvier, pour découvrir aussitôt le restaurant LES BELLES PLANTES ...

En savoir plus