LA TABLE DE LUCULLUS - 75017

On aime : À la folie...
Privé de dessert ! On ne connaît jamais la fragilité des êtres, mais lorsque le voile se soulève et permet de découvrir les sentiments bien enfouis au-delà de l'apparence, l'observation est à vif. Chez Nicolas Vagnon à La Table de Lucullus tout est question d'humeur - la Cuisine, le service, l'ambiance - il a construit sa réputation personnelle sur des écarts de comportements aussi imprévisibles que la météo en haute montagne ou dans les 40e rugissants.
Le restaurant est fermé.

Par Alain Fusion

Privé de dessert !

On ne connaît jamais la fragilité des êtres, mais lorsque le voile se soulève et permet de découvrir les sentiments bien enfouis au-delà de l'apparence, l'observation est à vif.

Chez Nicolas Vagnon à La Table de Lucullus tout est question d'humeur - la Cuisine, le service, l'ambiance - il a construit sa réputation personnelle sur des écarts de comportements aussi imprévisibles que la météo en haute montagne ou dans les 40e rugissants. Le client qui entre ici ne sait jamais dans quel état il sera en sortant, ni même combien de temps il pourra rester à table.
Chacun sait que chez les hommes d'humeurs, il n'y a aucune place pour l'humour. Alors, avant d'entrer oubliez que vous êtes la personne la plus amusante de Paris, vous venez ici en pèlerinage, faire vos dévotions au Chef. Ne riez pas, ne souriez pas, ne parlez pas ; concentrez-vous sur votre assiette et jouissez de la félicité d'être admis en ce lieu de religiosité culinaire. Ici on pratique les valeurs d'antan, le plaisir reste un péché.
Aucune critique ne saurait être admise, aucune contestation tolérée.
Si vous demandez n'oubliez pas : " s'il vous plait ", si vous recevez n'oubliez pas : " merci". Tout manquement conduit à l'exclusion.
Chaque repas est une messe, la bouche ne s'ouvre que pour recevoir la nourriture consacrée par le Chef ou pour chanter ses louanges. On côtoie le divin !
Un groupe de joyeux lurons venu se régaler d'une promesse d'agneau s'est fait décimer au cours d'un déjeuner de 3 heures où Auguste Escoffier a été remplacé en Cuisine par les Marx Brothers. Du pur régal ! Voyez plutôt :

Amuse bouche de purée de foie d'agneau cru !
Saladier de feuilles de mâche non assaisonnées !
Foie d'agneau servi bleu, cuit à "température voluptueuse" ( 38°C ) !
Agneau rôti servi entier, pour que chacun y coupe ce qu'il peut !


Après la première bouchée, chaque plat retourne en cuisine, à cause de la mauvaise cuisson, de la désinvolture du travail et de la cuistrerie du gourou.
L'incompréhension réciproque s'installe, la tension monte, l'énervement est à son comble, enfin, l'indignité des convives est prononcée.
La salle se vide peu à peu…

Flan au chocolat et glace pour le dessert ... en fait, pour le dessert, je ne sais pas comment il est puisque pour sanctionner notre indiscipline et nos réactions incrédules nous avons été privés de dessert par un chef en larme !

La messe est dite. Ite missa est !
Mea culpa, mea maxima culpa.

Je confesse avoir adoré ces instants de fantaisie totale, quand l'humain pulvérise tous les repères dans un désordre fraternel, comme cela sera au Paradis après la prise de pouvoir par les anges déchus.
La Table de Lucullus
129, rue Legendre - 75017 Paris
Tel : 01 40 25 02 68

Peu de temps après cet épisode le chef a vendu son restaurant. Pendant quelques mois il a exercé à l'Ile d'Yeu.

D'autres articles de restaurants

Bread & Roses - 75006
La Cuisine au Royal Monceau - 75008
L'Escargot - 75001
La galette des Rois 2014 - suite
Portraits de chef

Au village de l’épistolière Marquise de Sévigné, crèche de la truffe drômoise provençale, sous la verrière du jardin d’hiver, aux...

En savoir plus
Découvertes

La famille Rebellato a ouvert le restaurant REBELLATO NEUILLY, sur la place Parmentier à Neuilly pour proposer les excellentes spécialités italiennes maison.

En savoir plus