LA SCÈNE STÉPHANIE LE QUELLEC LE PRINCE DE GALLES - 75008

On aime : À la folie...
  • Restaurant La Scène : Œuf frais acidulé asperges et morilles
  • Restaurant La Scène : Homard bleu rôti avec petits pois
  • Restaurant La Scène : Vacherin glacé framboises avec vanille
  • La salle du restaurant avec la cuisine centrale
L'emplacement majeur dans l'avenue George V au coeur du "Triangle d'Or" depuis 1929 après 2 ans de rénovation le luxueux hôtel PRINCE DE GALLES rouvre ses portes en mai 2013 avec une haute gastronomie confiée à la jeune chef Stéphanie Le Quellec. Paris a gagné un nouveau Grand Chef !
Par Alain Fusion

L'emplacement majeur dans l'avenue George V au coeur du "Triangle d'Or" de deux Palaces suscite l'intérêt.
Installé depuis 1929 et après 2 ans de rénovation le luxueux hôtel Prince de Galles rouvre ses portes en mai 2013 avec une décoration signée par Pierre-Yves Rochon et Bruno Borrione dans une belle harmonie du néo Arts Déco et du design.

Le restaurant gastronomique La Scène est confié à la chef Stéphanie Le Quellec, la chef a travaillé avec les chefs Philippe Legendre au "Cinq" et Philippe Jourdin, elle a tenu la cuisine du "Four Seasons Provence Terre Blanche" ; elle est aussi la lauréate de l'émission Top Chef 2011 sur M6. Paris a gagné un nouveau Grand Chef !

La carte annonce les huîtres perles de l'Impératrice n°1 de chez Joël Dupuch avec thé vert matcha et févettes, l'oeuf frais des fermes d'Ile de France jaune tiède acidulé asperges vertes et morilles, le foie gras de canard des Landes lobe rôti rhubarbe menthe-bergamote et barbe de capucins, le bar de ligne au beurre vanillé avec oignons doux asperges pourpres et coques, le homard bleu rôti avec petits pois à la française et bouillon mousseux de Jabugo Iberico, la côte de veau de lait Limousin simplement rôtie avec agnolotti buratta et citron confit, ou le ris de veau pomme dorée avec asperges blanches datte medjoul lomito et écume Taliègo.

Pour le dessert, le chef pâtissier Yann Couvreur propose le millefeuille vanille en cinq feuilles et crème légère, le chocolat Grand Cru au safran et chantilly, les fraises de bois rhubarbe avec fleur d'oranger, ou le vacherin glacé framboises avec vanille et chantilly.

L'accueil et le service de grande maison sous la Direction élégante de Pierre Jung et de Pascal Drouet dans cette Maison de luxe et de prestige sont dignes d'éloges et appréciés par la clientèle internationale huppée.

Cette gastronomie époustouflante est entre des mains jeunes et expertes ; la haute gastronomie parisienne va désormais devoir compter avec Stéphanie Le Quellec.
J'ai adoré la cuisine de la chef que l'on découvre heureuse dans ce superbe cadre contemporain chic.

Le superbe Patio de style Egyptien en parfait état de conservation ouvre aux beaux jours. Le bar "Les Heures" reçoit dans le confort, toute la journée pour un en-cas, pour le tea-time, ou un cocktail.

Le menu du déjeuner à 60 € est une aubaine. A la carte compter environ de 68 à 152 €. Menus à 125 € pour 4 services et à 165 € pour 6 services.

Service de 12h30 à 14h et de 19h30 jusqu'à 21h30. Fermé samedi midi et dimanche soir.

Photos : 1 : La chef Stéphanie Le Quellec - 2 : L'oeuf frais des fermes d'Ile de France jaune tiède acidulé asperges vertes et morilles - 3 : Le homard bleu rôti avec petits pois à la française et bouillon mousseux de Jabugo Iberico - 4 : Le Vacherin glacé framboises avec vanille et chantilly - 5 : La salle du restaurant avec la cuisine centrale.

La Scène Stéphanie Le Quellec Le Prince de Galles
33, avenue George V - 75008 Paris
Tel : 01 53 23 78 50

D'autres articles de restaurants

Le Petit Bordelais - 75007
Le 99 Haussmann par Grégory Cohen
Bieh - 75002
L'Ardoise - 83150
Portraits de chef

Calme pisciacais déterminé, Grégory REJOU, à la fleur secrète de l’intimité des célébrités, reconsidère les classiques...

En savoir plus
Découvertes

Dans la MAISON KAISEKI officie le très talentueux chef Hisayuki "Hissa" Takeuchi le cuisinier créatif le plus représentatif de la nouvelle cuisine japonaise. Entre le Pont Mirabeau et le Parc...

En savoir plus