Tentation : LE PASTIS HENRI BARDOUIN SE DÉGUSTE CHEZ LOUIS

  • Pastis Henri Bardouin
  • Pastis Henri Bardouin et Stéphane Pitré
  • Saint-Jacques
  • Cabillaud en bouillabaisse
  • Dessert lacté
Avec l'arrivée des beaux jours et du soleil, les souvenirs et l'envie de vacances, éveillent l'envie d'un Pastis Henri BARDOUIN en apéritif ou pour accompagner le repas.
Par Alain Fusion

Selon une habitude maintenant bien établie depuis plusieurs années, Alain Robert, le charismatique PDG des Distilleries et Domaines de Provence, aime recevoir avant l'été les amateurs de la boisson anisée dans des restaurants parisiens où le chef concocte un menu inspiré du Pastis Henri Bardouin qui sera la boisson de prédilection pendant tout le repas.
 
Ce prélude parisien est attendu avec gourmandise avant un séjour en Provence si possible, mais sans obligation de voyage puisque le Pastis Henri Bardouin est disposnible dans toutes les bonnes maisons et cavistes.

En ce printemps 2023 nous nous retrouvons dans le restaurant Louis 75009 du chef étoilé Stéphane Pitré qui a concocté un déjeuner délicieux composé de Saint-Jacques au parfum anisé, d'un remarquable cabillaud traité comme une bouillabaisse avec une rouille de compétition et d'un dessert lacté.
  
Déjà, dans le passé, l’exercice culinaire avait été maitrisé en avril 2014 au Royal Monceau 75008 avec le chef 2 étoiles André Laurent, en avril 2015 par le chef etoilé David Toutain dans son restaurant 75007, en avril 2016, dans le restaurant Les Fables de la Fontaine 75007 de David Bottreau avec la jeune chef étoilée Julia Sedefjian, en avril 2017 chez Tomy & Co du chef étoilé Tomy Gousset 75007, en 2019 dans le Restaurant Mino 75020, et en 2022, après la coupure imposée par l'épidémie, dans le restaurant Hébé 75005 par le chef Clément Courtemanche.
 
Dans tous ces restaurants les chefs ont réalisé et réussi des plats et des menus confectionnés avec l’intégration du Pastis Henri Bardouin et un accord du pastis comme boisson qui ont permis de découvrir et d’apprécier de nouveaux accords et des saveurs magnifiques.

Alors on pense que ces expériences pourraient être reprises par des chefs et des restaurants qui pourraient confectionner et proposer des plats à base de Pastis Henri Bardouin avec un verre de pastis pour remplacer l’habituel verre de rosé et devenir ainsi les pionniers d'une nouvelle tendance chic et gourmande.

Bien heureusement on peut toujours se faire plaisir chez soi, entre amis et en famille, pour un apéritif ou un repas. 

En savoir plus sur le Pastis Henri Bardouin :
Le caractère exceptionnel du Pastis Henri Bardouin repose sur une alchimie secrète, celle de plus de 65 plantes et épices cueillies, macérées, distillées, assemblées. Certaines viennent d’au-delà des mers et des océans : anis étoilé de Chine, racine de réglisse de Syrie, fève de Tonka d’Amérique du Sud, mais aussi gingembre, cardamome ou encore cannelle. D’autres, comme l’armoise, portent l’empreinte de la Haute- Provence. Surtout, nombreuses sont les plantes à être récoltées autour de Forcalquier, là même où le Pastis a vu le jour : thym, romarin, sarriette, sauge... Une région de l’arrière-pays provençal, une terre de saveurs et de senteurs. 

Conseils de dégustation :
1 volume de Pastis Grand Cru Henri Bardouin pour 6 à 10 volumes d’eau suffit à révéler sa richesse, son équilibre et sa complexité. Pastis de dégustation, il nécessite une dilution plus importante que les autres pastis, afin d’en apprécier la finesse aromatique. Mais libre à chacun de le boire plus ou moins léger, selon ses goûts et la température extérieure.
Il est également idéal à consommer en cocktails, auxquels il apportera tous ses arômes pour sublimer la plus simple comme la plus élaborée des recettes.
A consommer avec modération.
 
Restaurant Louis - 23, rue de la Victoire - 75009 Paris
 
Distilleries et Domaines de Provence.
9, avenue Saint Promasse - 04300 Forcalquier - Tel : 04 92 75 00 58

D'autres tentations

Le rooftop Ilvolo du Novotel Vaugirard par Denny Imbroisi
Restaurant Le Sud
Elégante Brasserie Louis XVI
Anahi - 75003
Portraits de chef

Enfant chesnaysien du jeu de paume, charmant au sentier flamboyant, des triples étoilés au Crillon, Christopher HACHE magnifie, à Eygalières, la munificence des Alpilles...

En savoir plus