Tentation : LA CAVE DROUOT - 75009

  • La Cave Drouot, La salle à l'étage
  • La Cave Drouot, Cromesquis de pied de porc, sauce ravigote
  • La Cave Drouot, Soufflé au roquefort et aux noix
  • La Cave Drouot, vue sur le restaurant
Au cœur du 9ème arrondissement, en face de la célèbre salle des ventes, La CAVE DROUOT, adresse bien connue des amateurs de bistrots parisiens, a rouvert ses portes depuis le 26 mai 2017
Par Georges Kouassi



Après plusieurs mois de travaux et sa reprise par Jérôme et Didier Costes, deux dynamiques et entreprenants aveyronnais, déjà propriétaires, dans le 11ème, de « Chez Troquette », La Cave Drouot a ouvert le 26 mai 2017..

 

Dans cet établissement, à la belle terrasse et au séduisant cadre, mélange d’art déco et de style industriel, conçu par Corinne Tartary, Jérôme et Didier proposent, à des prix raisonnables, une sympathique cuisine de bistrot élaborée à base de produits frais.

 

Outre la formule du jour (entrée + plat ou plat + dessert à 23 € ou entrée + plat + dessert à 28 €) avec, pour chaque, deux suggestions, le client peut opter pour la carte  avec des entrées de 8,5 à 13,5 €, des fraicheurs à 15,5 et 16 €, des plats de 15,5 à 26,5 € et des desserts entre 3,4 et 11 €.

 

Parmi  les entrées, on citera un « Cromesquis de pied de porc, sauce ravigote », l’«oeuf bio cuit basse température, mousse de châtaigne, girolles marinées au xérès, tuile de pain au sel de Guérande » ou encore la « Salade de canard confit, Cerne  aux de noix, magret séché ».

 

Sur les douze plats inscrits sur la carte, on trouve notamment  la « Noix d’entrecôte Salers, béarnaise, frites », le « Tartare de bœuf charolais ou aller-retour, frites », la « Puma de cochon ibérique marinée au saté, wok de légumes », la « Belle côte de veau rôti, jus à l’huile de truffe, gratin de zitone », ou, clin d’œil aux chasseurs, la « Palombe cuite sur coffre façon salmis, compressé de pommes de terre et purée de coing ».   

 

La large sélection de vins permet à l’amateur de déguster des Bordeaux, Bourgogne, des vins des Pays de Loire, des Côtes du Rhône, des Beaujolais, des vins  Sud Ouest et du Languedoc-Roussillon, du Jura, des vins d’Alsace, de Corse, à la bouteille (23 à 148 €) et au  verre (4,80 à 8,50 €).

 

 Après un « Mojito » bien dosé, Dominique et moi, venus dîner en cet agréable vendredi de septembre,  apprécions le croustillant « Cromesquis de pied de porc, sauce ravigote » et le réussi « Soufflé au roquefort et aux noix ».

 

La « Palombe cuite sur coffre façon salmis, compressé de pommes de terre et purée de coing » qui nous est ensuite servie nous satisfait de même que le « mi-cuit au chocolat de Saint-Domingue, crème anglaise à la vanille de Madagascar »..

 

La Cave Drouot ne devrait pas manquer d’attirer une clientèle désireuse, dans une ambiance conviviale, de se retrouver autour d’un verre et de goûter une honnête cuisine de bistrot.

Ouvert du lundi au samedi de 7h à 22h



Photos : 1 : La salle à l'étage - 2 : Cromesquis de pied de porc, sauce ravigote - 3 : Soufflé au roquefort et aux noix - 4 : Palombe cuite sur coffre façon salmis, compressé de pommes de terre et purée de coing - 5 : Vue sur le restaurant.



La Cave Drouot

8, rue Drouot - 75009 Paris - Tél : 01 47 70 83 38



 

 

 

 

D'autres tentations

La suite de Bûches de Noël 2017
Justine, brasserie et cuisine au feu de bois à Oberkampf
4 tendances pour ajouter une touche gastronomique à votre restaurant
Restaurant Sylvestre - 75007
Portraits de chef

Michel Rostang, fils de cuisinier et cinquième génération à reprendre le flambeau, il espère bien continuer son histoire de famille avec sa fille.

En savoir plus