Vente à emporter : Comment la mettre en place pour son restaurant ?

Vente à emporter : Comment la mettre en place pour son restaurant ?
 
Pendant la durée de la crise sanitaire les restaurants aurons l’obligation de rester fermés et seront soumis à l’interdiction de recevoir des clients au delà de la date du mercredi 20 janvier 2021, initialement annoncée, sans avoir jusqu’à présent la moindre perspective sur l’éventuelle annonce d’un date d’ouverture.
 
Pour limiter l'extension de l'épidémie la fermeture des restaurants s'impose, mais aussi bars, aux salles de sport, aux cinémas, aux théâtres, aux spectacles, qui recoivent du public. Pour les restaurants, heureusement, certains proposent la vente à emporter.
 
La vente à emporter :      
Après la préparation,  pour une bonne présentation et une conservation hygiénique, les plats et les produits sont maintenus dans une vitrine réfrigérée
 
En plus de toutes les restrictions, imposées par le Gouvernement, une  mesure de couvre-feu pour tous, particuliers et commerces, qui commence à 18h jusqu'à 6h du matin est instaurée depuis le samedi 16 janvier 2021.
Heureusement la vente à emporter est autorisée tous les jours, jusqu’à l’heure du couvre-feu.
 
Puisqu’il n’est pas possible actuellement de se rendre dans les restaurants pour prendre un repas il existe une excellente solution de substitution en permettant de faire venir le restaurant chez soi. Il convient donc, à nouveau, de choisir les offres de vente à emporter, ou parfois la livraison de plats à domicile, pour les restaurants qui ont pris les dispositions utiles.
 
Adaptation indispensable :        
Réussir à s'adapter aux impératifs de l’époque est la seule condition pour la survie des professionnels concernés. Et aussi bien entendu pour les clients habituels des restaurants qui n’envisagent pas de se priver des plats réalisés par des cuisiniers aguerris.
 
Sans la moindre contestation il convient d’utilisez chaque fois que possible la vente à emporter - click& collect – pour continuer à rester en contact avec les chefs et les restaurants et pouvoir déguster et apprécier les bons plats proposées dans les restaurant que nous aimons.
 
Le consommateur s’est rapidement adapté à la pratique de passer sa commande en ligne dans le site du restaurateur, ce qui permet à chacun de faire son choix dans la carte affichée avec de belles photos soignées des plats, d’ajouter d’autres produits disponibles et de pouvoir sélectionner le jour et l’heure de retrait.
Cela permet de prendre son temps pour passer commande, de sécuriser ses choix et de simplifier le travail de prise de commande du restaurateur.
 
Les obligations des restaurants :
Les professionnels pratiquant la vente à emporte et la livraison sont soumis à de nombreuse règles sanitaires en complément de celles déjà imposées aux restaurants, en effet il est obligatoire de respecter le temps de conservation du plat, sa production et sa consommation ne doit pas dépasser 3 jours. D’ailleurs la conservation en elle-même ne doit pas dépasser 3°C max. Dernier point, le passage de la température de cuisson (qui doit être de plus de 63°C) à moins de 10°C doit se faire en 2h maximum.
L’étiquetage des plats est également très réglementé. Durant le stockage l’étiquette du plat doit mentionner : le nom du plat, la date de fabrication, la date de péremption, les allergènes.

Emballages alimentaire :
Pour la livraison, tout comme pour la vente à emporter, il est impératif de prévoir des contenants adaptés, les plats seront soigneusement emballés pour éviter toute détérioration de la présentation – en évitant le plastique - et placés dans des sacs de transport recyclables sur lesquels figurent le nom le téléphone, l’adresse et le site de l’établissement, ou au minimum le logo.

Communication indispensable :
Enfin, il est indispensable de faire savoir au public que vos offres sont disponibles en communiquant sur les plateformes spécialisées et les réseaux sociaux.

D'autres news

Les paniers pique-nique de Guy Martin
Café Germain
L'Hôtel Plaza Athénée sur la route des Indes
Yann Couvreur reçoit Dominique Ansel