LES ÉTINCELANTES SAVEURS DE LA DATCHA

On aime : passionnément...
  • Restaurant La Datcha
  • La Datcha
  • La Datcha
  • La Datcha
  • La Datcha
Dans son restaurant LA DATCHA, au cœur du 11ème arrondissement, le talentueux chef Maksym Zorin compose des assiettes étincelantes de saveurs.  
 Par Georges Kouassi
 
Formé dans les restaurants d’Alain Ducasse, Maksym Zorin a ouvert, en septembre 2023, ce bel établissement dont le nom (maison de campagne en français) rappelle ses origines ukrainiennes.
 
Le plaisir débute dès l’entrée. On se sent tout de suite bien dans ce restaurant à deux niveaux, au décor champêtre et apaisant (grandes baies vitrées, tables et chaises en bois, bottes de foin sous les tables, cuisine ouverte sur la salle du rez-de chaussée,..)
 
Dans ce cadre chaleureux, Maksym Zorin modernise brillamment une cuisine de tradition qu’il élabore uniquement avec des produits frais, la carte évoluant au gré de son inspiration et des saisons.
 
En cette agréable soirée de juillet, après un « Spicy Joy » (Gin Bombay Sapphire, Cognac Hennessy VS, Citron Vert, Bitter, Ginger Beer), excellent cocktail maison, on apprécie une délicate mise en bouche : « Tartelette mousse carotte, cumin, pickles d’oignon rouge, kumquat et petits pois ».
 
Puis on se délecte, en entrée, d’une exquise « Raviole » (tarte saumon cuit, mascarpone et moutarde de Dijon, courgettes jaunes et vertes, purée de céleri, piment d’Espelette, sauce marinière, œufs de saumon sauvage) et de délicieuses « Moules » (Dorade Royale marinée, moules et couteaux nacrés, sauce moules, échalotes et poireaux), un régal.
La carte annonçait également une « Tomate » (Croustillant herbacé, jus de tomate verte), et des « Giroles » (Yaourt grec fumé, ail noir, coriandre et artichaut croustillant).
 
La suite est tout aussi succulente : « Veau rosé » (veau rôti, mini aubergine farcie, courgette, tomate, basilic, caviar d’aubergine, crumble de parmesan, pignon de pin, jus corsé) et « Pithiviers » (Foie gras, farce canard pintade, cognac Hennessy, artichaut et épinard, courgette rôtie et cerises en pickles, jus de volaille).
Les autres suggestions auraient sans nul doute également ravi nos papilles : « Poulpe » (Riz vénéré, légumes de nos maraîchers, extraction végétale), « Rouget » (Navet, champignons, marjolaine et beurre blanc), « Volaille du Gâtinais » (Artichauts camus, hibiscus, vrai jus).
 
Les desserts sont au diapason de cette brillante partition : étonnant et savoureux « Mille Feuilles » (pâte à croissant, crème pâtissière au pandan, fraise, sorbet fraise), subtil « Abricot » (abricot poché, crème pistache, sorbet abricot, gel abricot, gel pêche), onctueux « Chocolat » (cookie chocolat, crème pâtissière à la noix de coco, praliné noix de coco, amande, vanille Sambava, gel chocolat, sorbet chocolat).
 
La sélection de vins (Corse, Languedoc, Bourgogne, Provence, Loire, Bordeaux, Vallée du Rhône) permet de beaux accords mets/vins.
 
A noter le service charmant et attentionné.  
 
Un pur plaisir. Réservation absolument conseillée.
 
Ouvert du lundi soir au dimanche midi de 12h à 14 et de 19h à 22h30 - Fermé dimanche soir et lundi midi.
 
Carte de  58 à 72€.
Menu dégustation au bon choix du chef 85 € en 6 temps, 110 € en 10 temps.
Menu déjeuner  Entrée + Plat ou Plat + Dessert : 29 €, Entrée + Plat + Dessert : 38 €.
Brunch (samedi et dimanche) : 45 €. Petit déjeuner (samedi) 7 € ou 25 €.
 
La Datcha
62, rue Jean-Pierre Timbaud - 750011 Paris - Tél : 01 88 61 49 65
 
Photos Salomé Rateau
 

D'autres articles de restaurants

Un dîner chez Didon
Retour à La Cuisine du Royal Monceau - 75008
Dîner chez Mom - 75017
Mini Palais en Hiver - 75008
Portraits de chef

Petit prince des pianos, beau gosse des fourneaux, en poète serein, philosophe aguerri, Guy MARTIN gouverne un lieu de légendes, LE GRAND VEFOUR.

En savoir plus
Découvertes

La haute gastronomie chinoise se trouve aussi sur les hauteurs de Paris. Le restaurant LE BONHEUR DE CHINE propose une cuisine gastronomique chinoise, raffinée et savoureuse, préparée avec un...

En savoir plus