FRENCHIE, UN EXCELLENT BISTROT - 75002

On aime : À la folie...
  • Le Chef dans son cadre style loft
  • Restaurant FRENCHIE : Truite fumée avec chou rave et oignons pickles
  • Restaurant FRENCHIE : Bar accompagné de coco et girolles
  • Restaurant FRENCHIE : Tarte aux fruits de la passion
  • La salle du restaurant FRENCHIE
Le vieux Paris compta plusieurs Cour des Miracles dont la plus célèbre se trouvait à l'emplacement de l'actuelle rue de Damiette, dans cet îlot dont la rue du Nil était une entrée. Une de ces vieilles maisons abrite depuis le 1er avril 2009 le restaurant FRENCHIE du talentueux jeune chef Gregory Marchand.
Par Alain Fusion

Les villes anciennes ont leurs secrets, jusqu'en 1667 le vieux Paris compta plusieurs Cour des Miracles dont la plus célèbre se trouvait à l'emplacement de l'actuelle rue de Damiette, dans cet îlot dont la rue du Nil était une entrée.

Au centre de ce quartier laborieux serpentent encore des ruelles tortueuses aux nom inattendus, la rue Neuve Saint-Sauveur reçue en 1867 le nom du plus grand fleuve d'Afrique ; les rues avoisinantes sont vouées à l'Egypte.

Une de ces vieilles maisons abrite depuis le 1er avril 2009 le restaurant FRENCHIE dont le patron et chef Gregory Marchand a travaillé en Grande Bretagne avec Jamie Oliver ; c'est là qu'il a attrapé dans la cuisine le surnom de frenchie. Il y a pensé lorsqu'il a ouvert son restaurant à Paris, en lieu et place d'un ancien Citrus.

Dans une petite carte où l'on fait son choix entre deux entrées, deux plats et deux desserts, on peut trouver, selon les saisons, le gaspacho avec céleri livèche et homard, la truite fumée avec chou rave et oignons pickles, la bar accompagné de coco de Paimpol tomates et girolles, et le faux filet pommes nouvelles et cerises avec un jus au bourbon.

Gardez un peu de place pour le fromage, dont parfois un excellent Napoléon avec un miel à la truffe d'été et piment d'Espelette.

Pour le dessert, on se laisse tenter par la panacotta à la verveine et fruits rouges, ou la tarte aux fruits de la passion avec un caramel au beurre salé.

L'accueil charmant de François et le service aussi souriant qu'efficace sont appréciés des clients jeunes et gourmands, des nombreux gourmets internationaux et des tablées de jeunes femmes qui se retrouvent ici en toute sécurité.

La décoration de la petite salle se situe entre le mini-loft et le bistrot, avec des murs de pierres, en briques, un vrai plancher, et du mobilier en bois.
Quelques tables sont posées en terrasse aux beaux jours.

Cette adresse formidable a rencontré son public, obtenir une table est une bonne chance à tenter souvent ; la cuisine servie est épatante, à la sortie du repas on se sent rassasié et léger comme après les bombances asiatiques, envahi par la sensation de bien-être des plaisirs partagés.
Un vrai coup de coeur pour ce restaurant généreux, amical et sans prétention. Pour la qualité de la gastronomie et des audace culinaires. Et pour les prix doux.

Menu du déjeuenr à 45 € ; le soir menu en 5 services à 75 €.
Service de 12h à 14h30 et de 20h jusqu'à 23h.

Photos : 1 : Le chef dans son cadre style loft - 2 : La truite fumée avec chou rave et oignons pickles - 3 : Le bar accompagné de coco de Paimpol tomates et girolles - 4 : La tarte aux fruits de la passion avec un caramel au beurre salé - 5 : La salle du restaurant.

Frenchie
5, rue du Nil - 75002 Paris - Tel : 01 40 39 96 19

D'autres articles de restaurants

Bistro de L'Arc pour déjeuner - 75016
Cicchetti Claudio Puglia - 75008
Chez Catherine - 75008
Les Grands Verres au Palais de Tokyo - 75016
Portraits de chef

Etoilé filant au firmament, amouraché de sa Manche, équilibriste ductile de la sensibilité des horizons marins, obsessif de l’humble chaleur humaine et de la...

En savoir plus
Découvertes

Rue Blanche, avant ou après le théâtre, les épatantes tapas d’Olivier Krot, le chef et propriétaire du restaurant BOCA.  

En savoir plus