Tentation : LA SCENE THELEME - 75017

Avec le théâtre et l’inspiration par Rabelais pour le restaurant, le rideau se lève à La SCÈNE THÉLÈME sur le nouveau chef de niveau 2 étoiles.
 
Par Alain Fusion

L’histoire est belle, la table est bonne, le spectacle est unique et  le moment venu une salle du restaurant se transforme en scène de théâtre vivant et vice-versa.

 De part la volonté de Jean-Marie Gurné, en 2016, à l’instar des préceptes de François Rabelais en son illustre Abbaye de Thélème dont le « Fay ce que vouldras* » devrait diriger nos vies, il a réuni l’art du théâtre et l’art de la gastronomie en un même lieu pour en extraire la « substantifique moelle » .

 Puisque « rire est le propre de l’homme » le théâtre rempli cette mission dans l’Abbaye de la rue Troyon où de jeunes comédiens interprètent des textes d’auteurs, et pour le volet suivant, comme « l’appétit vient en mangeant ; la soif s’en va en buvant »  on ne manque pas ici « la quête de la Dive bouteille » grace au contenu d’une cave exemplaire qui se plait à accompagner la gastronomie d’un chef éblouissant qui mérite d’accrocher 2 étoiles, sans oublier jamais que «le grand Dieu fit les planètes et nous faisons les plats nets ».

 Mais, comme le préconise Gargantua, «retournons à nos moutons »,  pour voir ce qui se passe à table.

La cuisine du restaurant étoilé a été confiée en septembre 2017 au chef étoilé Julien Roucheteau qui nous régale, selon la saison, avec les huitres Tarbouriech aux jeunes poireaux à peine fumés, soufflé de haddock ; la Transparence de langoustines aux effluves de feuille de shiso, crème à l’huile essentielle ; le foie gras de canard de Vendée en deux cuissons, strates de navets daïkon et pommes Granny Smith, bouillon de cidre ; le Médaillon de lotte cuit sur la pierre bleue de Nantes, extraction de chasselas aux câpres de Pantelleria ; le canard de Challans de la Maison Burgaud aux prunes umeboshis en deux services ; les belles noix de Saint-Jacques dorées a? la noisette fraiche, crémeux de radicchio ; ou le rond de veine de veau de tradition rôti, simplement fumé aux bogues de châtaigne, petits bouchons de cèpes.

 Pour le dessert, on se laisse tenter facilement par le crémeux de poire Williams confite au sudachi, croustillant de sésame noir, sorbet poire à la vanille de Madagascar ; le chocolat du Guatemala 73%, kasha crémeuse, glace pain grillé ; ou le potimarron, yoghourt de gingembre, noisette de Bourgogne

Et puis le Directeur du restaurant est Frédéric Pedrono, un expert élégant en matière de tables étoilées qui à longtemps fait les beaux jours du restaurant Ledoyen, il ne manque pas de se souvenir des restaurant « Bernardin » parti faire fortune à New-York et « Guy Savoy » désormais sur la rive-gauche, qui ont rempli les murs de leurs talents.
Il est assisté de Laura Ozanne, premier Maître d'hôtel parfaite d'élégance et de professionnalisme, et de Daniel Pires Chef Sommelier qui arrive du Laurent.

 Pour le déjeuner la formule à 39 euros pour entrée et plat, ou plat et dessert, et le menu à 49 euros pour entrée, plat et dessert ont de nombreux adeptes et sont servis en une heure.
Pour les plus gourmands disposant de plus de temps, les menus à 95 euros pour entrée, plat et dessert ; le menu en 4 services à 129 euros et le menu en 7 services à 169 euros sont à découvrir.
La bonne affaire des soirs de représentation, propose le spectacle puis le dîner à 85 euros.

Photos : 1 :  Une salle du restaurant - 2 : Transparence de langoustines aux effluves de feuille de shiso, crème à l’huile essentielle - 3 :  Foie gras de canard de Vendée en deux cuissons, strates de navets daïkon et pommes Granny Smith, bouillon de cidre - 4 :  La tourte de cuisses de canard de Challans et foie gras  - 5 : Crémeux de poire Williams confite au sudachi, croustillant de sésame noir, sorbet poire à la vanille de Madagascar.

*
Les citations entre guillemets sont de Rabelais.

La Scène Thélème - 18, rue Troyon - 75017 Paris - Tel : 01 77 37 60 99

D'autres tentations

Déjeuner d'Hiver au River Café
La Tarte Tropézienne d'Ines de la Fressange
Poulpette
Le Roch et sa subtile cuisine - 75001
Portraits de chef

Gaël Orieux incarne un homme passionné, acharné dans sa démarche, droit dans sa marche,

En savoir plus