Découvrir LE COQ RICO

Le restaurant Le COQ RICO est "le bistrot des belles volailles" voulu par Antoine Westermann grace à une gastronomie réalisée avec le chef associé Antony Clemot.  
Par Alain Fusion

En direction de la Butte Montmartre le grand chef Antoine Westermann a ouvert en janvier 2012 le restaurant LE COQ RICO, en face du Moulin de la Galette, et, les clients adorent gravir la rue Lepic dans la certitudede faire un bon repas.
Sans conteste, Le Coq Rico est le bistrot des belles volailles des terroirs et de traditions françaises.

Antoine Westermann
crée les recettes et il est là régulièrement pour gouter et "former" les équipes et au quotidien c'est Antony Clemot qui est le garant de la qualité de ce qui sort des cuisines et qui tient les rênes du restaurant.

Toujours en recherche de produits d'exception, le chef a lancé un "Tour de France des Belles Volailles", avec chaque mois une volaille de choix.
En Novembre 2018 nous avons eut le privilége de savourer le Coq de Barbezieux de chez Gilbert Marchand. Pour les mois suivants le calendrier est tout aussi alléchant : en Décembre la Dinde Rouge des Ardennes de Cyriaque Godefroy ; en janvier 2019, la Volaille Landaise de Géraldine Sillègue et Benoît Thepenier avec la présence d'Ariane Daguin ; en Février, la Géline de Touraine de la Villelière ; en mars le Coucou de Rennes de l'Enlillère... Un Tour de France gourmand à suivre attentivement.
Ces volailles servies midi et soir sont à partager pour 3 ou 4 convives.

Selon la saison la carte du restaurant Le Coq Rico annonce : l’oeuf mimosa suave avec des filets de thon de la Conserverie de Lisbonne ; les gésiers confits, artichauts à la Grecque ; la crème de volaille croquette de volaille aux épices orientales ; la salade de foie de volaille rôtis ; la fondanteballotine de volaille de Challans ; le poulet des Landes pommes de terre, tomates, oignons et citron confits au four ; le filet de canette de la Dombes rôti carottes nouvelles confites à l’estragon, marmelade d’agrumes ; ou le magret de canard des Dombes à la citronnelle et au gingembre, fricassée de pommes, raisins & pruneaux, noisettes grillées.
- Côté rôtisserie : les volailles sont pochées au bouillon, puis rôties entières garnies avec pommes frites "Maison" et salade, ou gratin de macaroni et salade, ou fricassée de légumes saisonniers pour accompagner avec harmonie la volaille de Challans en quart-poulet ; la canette de la Dombes ; la pintade d’Auvergne ; l’Aoc de Bresse ; ou le coq de Barbezieux.
La maison propose en outre, un poisson avec la raie rôtie vinaigrette aux béatilles avec pequillos et pommes de terre vapeur.

Les plats sont accompagnés, au choix, de pommes frites maison, de salade verte, d'un gratin de macaronis, ou de légumes du moment.

Pour le dessert, réalisé par le chef Clément Vincent, les plus gourmands sont comblés par l'ile flottante gourmande à souhait; le crumble au citron ; la meringue glacée avec sorbet fraise et glace vanille plus chantilly ; le légendairemillefeuille au chocolat ; la pêche Melba glace vanille, gelée de groseille, pêche pochée, avec amandes grillées et crème Chantilly ; ou les glaces et sorbets.

L'accueil charmant et service délicieux font plaisir. Dans une salle à configurations on apprécie le comptoir en face des cuisiniers, les tables de la salle principale et le salon particulier pour environ 16 personnes.

Le quartier est très animé en journée avec le passage des touristes en visite pour "le Moulin de la Galette" et le site remarquable de Montmartre. Alors que les gourmets viennent spécialement pour faire une halte gastronomique dans cette très bonne maison.

Les produits sont de grande qualité, les assiettes généreuses et les cuissons maîtrisées. Le restaurant mérite un coup de chapeau pour l'exigence de la gastronomie servie qui hausse enfin le niveau culinaire de la Butte.

Le menu du jour à 27 euros est une belle et bonne affaire, alors que le plat du jour à 15 euros est servi du lundi au vendredi, de 12h à 14h30.
A la carte du Coq Rico, compter environ de 50 à 100 euros.

Service tous les jours, de 12h à 14h30 et le soir un service à 19h et un autre à 21h30.

La présence du voiturier est un agrément indispensable.

Photos : 1 : Le Coq de Barbezieux et les accompagnements maison - 2 : La ballotine de volaille - 3 : L’oeuf mimosa et filet de thon de la Conserverie de Lisbonne- 4 : Le Millefeuille au chocolat - 5 : Le comptoir devant les cuisiniers.

Le Coq Rico - Antoine Westermann
98, rue Lepic - 75018 Paris - Tel : 01 42 59 82 89


LE COQ RICO

Le grand chef Antoine Westermann a ouvert le 26 janvier 2012 le restaurant Le Coq Rico, en face du Moulin de la Galette, en lieu et place...

D'autres découvertes de restaurants

LA CANTINE DE QUENTIN - 75010
Le Vaudeville : la belle affiche de la brasserie parisienne
Restaurant Le 39 V
Les Délices d'Aphrodite - 75005
Portraits de chef

Jacques et Laurent Pourcel, 37 ans.

En savoir plus

Ce Portrait a été réalisé en décembre 2009 lorsque le chef Yannick Alléno était au Meurice. Désormais il est au LEDOYEN. Un Roi du...

En savoir plus